Le Directeur de cabinet du Ministre des Finances et du Budget de la République du Congo, M. Henri Loundou, en présence de plusieurs représentants des institutions financières publiques et privées , a procédé ce 04 septembre 2019 à Brazzaville,  à  l’ouverture des travaux de l’atelier de validation du rapport diagnostic du système de gestion des finance publiques en République du Congo.  Cet atelier, organisé par l’unité de coordination du Projet des Réformes Intégrées du Secteur Public (PRISP), en collaboration  avec le Ministère des Finances et du Budget, a pour enjeu de renforcer la transparence et la gouvernance de la gestion publique au Congo.

C’est en vue d’élaborer un cadre  stratégique et harmonisé sur la gestion des finances publiques au Congo à l’horizon 2019-2022 que les acteurs de la chaine de la gestion publique ont constitué un cadre d’échange et de dialogue afin de valider le rapport de diagnostic .

Au cours de cette rencontre, les participants  des différentes institutions notamment : le cabinet Price Waterhouse Coopers (PWC) , les représentants  des administrations publiques (Ministère des Finances et du Budget, Ministère du Plan, Commissariat  National aux comptes), repartis en groupe de travail vont plonger sur plusieurs thématiques à savoir : « Diagnostic du système de gestion des finances publiques de la République du Congo ; Enjeux prioritaires, orientations, axes stratégiques et cadre logique de la stratégie de la réforme de la gestion des finances publiques de la République du Congo ».

Ouvrant les travaux, Henri Loundou, Directeur de cabinet du Ministre des Finances et du Budget a rappelé aux participants qu’il était judicieux de pouvoir contribuer à la réalisation de grand et ambition chantier qui participe au renforcement de la gouvernance de la gestion publique. « Pour ce faire , il est impérieux pour nous de disposer d’un cadre logique  qui schématise notre stratégie de pilotage en vue de coordonner les actions des réformes transversales et sectorielles entre les différents acteurs et créer ainsi une synergie entre les différentes composantes de la chaine de la gestion publique. L’élaboration d’un plan de stratégie répond bien à cette finalité », a indiqué le Directeur de cabinet du Ministre des Finances et du Budget.

C’est pourquoi, a-t-il souligné que : « c’est donc à l’effet de discuter, d’amender et de contribuer efficacement à la finalisation du rapport diagnostic sur les différentes parties prenantes que vous avez répondu favorablement à l’invitation qui vous a été adressée ».

Ce faisant, après appel d’offres organisé par le PRISP, le gouvernement  a  fait recours à l’expertise du Cabinet PWC pour élaborer  le plan d’action stratégique de pilotage des réformes des finances publiques 2019-2022.

Les participants …

A noter que cet atelier de validation ,qui prendra fin le 5 septembre 2019, toujours à Brazzaville, a pour  objectif de renforcer la transparence, d’accentuer l’efficacité de la gestion publique et d’adopter une approche de performance par le recours aux outils et techniques de travail rénovés et par une organisation administrative moderne, tout ceci d’ici à l’an 2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
7 + 23 =