Le Président de République, M. Denis Sassou-N’Guesso, et son homologue togolais, M. Faure Gnassingbe Essozimna, ont invité, le 27 août à Oyo, dans le département de la Cuvette, les acteurs politiques et la société civile du Mali à privilégier la voie du dialogue, de concert avec la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cédéao), en vue de maintenir la paix et la cohésion nationale.

Cet appel a été lancé lors de la visite de travail du Président de la République du Togo à Oyo. Au cours de leurs échanges, les deux personnalités ont fait le tour des questions bilatérales, africaines et internationales d’intérêt commun.

A cet effet, ont passé en revue la situation politique et sécuritaire en Afrique, notamment en Afrique de l’Ouest. A ce propos,  les deux Chefs d’Etat ont exhorté les acteurs politiques de Côte d’Ivoire au dialogue, en vue d’un déroulement apaisé de la prochaine élection présidentielle.

Lors de leurs entretiens, les deux chefs d’Etats ont réaffirmé leur ferme détermination à consolider les relations profondes de fraternité, d’amitié et de coopération qui existent entre les deux pays.

Ils ont également salué l’évolution de la situation en Libye, marquée par les déclarations de MM. Fayez El-Sarraj, Chef du Conseil présidentiel, et Aguila Salah Issa, président du Parlement, sur le cessez-le-feu et l’organisation des élections. Sur ce, le Chef de l’Etat togolais a encouragé son homologue congolais dans ses efforts de recherche de solutions à la crise libyenne et pour son leadership à la tête du Comité de Haut niveau de l’Union africaine (Ua) sur la Libye.

En outre, Il a félicité le Président congolais pour son élection à la Présidence de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac).

Sassou-N’Guesso et Gnassingbe Essozimna ont également évoqué les tensions qui prévalent entre la Turquie et la Grèce autour des gisements de gaz en Méditerranée orientale. Ainsi, ils ont appelé les deux parties à prôner une solution pacifique.

S’agissant de la pandémie de la Covid-19, les deux Chefs d’Etat ont appelé au renforcement de la solidarité internationale, insistant sur la nécessité qu’un futur vaccin contre le nouveau coronavirus soit accessible à tous.

A l’issue de cette visite, le Chef de l’Etat togolais a invité son homologue congolais à effectuer une visite officielle au Togo. Source: (ACI)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
30 ⁄ 5 =