Dans le but de redéfinir l’histoire de l’Afrique spirituellement, politiquement et scientifiquement pour qu’elle soit dégagée de toute servitude de l’Occident impérialiste, l’ONG Urgences Panafricanistes prenant une fois de plus son destin en main pour faire bouger les choses à rendu visite ce 30 août 2019 à Brazzaville au Professeur Théophile OBENGA,  grand écrivain de renommée internationale et un des fils kongo. Au centre de cette visite, la question du panafricanisme.

Prenant la parole au nom de l’ONG Urgences Panafricanistes, le Coordonnateur général de ladite structure au Congo-Brazzaville, Alexis Bongo a rappelé la vision noble de leur ONG qui n’est autre que de mener le combat idéal pour sortir l’Afrique de l’affranchissement de la tutelle de l’Occident impérialiste .

Ainsi, soulignant l’objet de cette visite tant importante pour les membres de cette ONG, Alexis Bongo a indiqué que: « C’est un grand honneur pour nous de venir vous rendre visite et de venir échanger avec vous. Nous sommes ici pour chercher les voies et moyens de ne plus s’affranchir de la tutelle de l’occident impérialiste, nous voulons nous affirmer et libérer l’Afrique sous ses trois (03) dimensions notamment scientifique, politique et spirituelle. Nous voulons partager avec vous nos ambitions, nos projets pour l’enfantement de la grande Nation Kongo d’où partira le réveil de notre mère Afrique kamite. Nous saisirons toutes les occasions possibles pour que vous nous transmettiez tout ce savoir et cette sagesse africaine pour que demain nous rivalisons avec le reste du monde ».

A son tour, le célèbre et grand écrivain congolais le Professeur Théophile OBENGA n’a pas caché sa satisfaction à l’occasion de cette visite de l’ONG Urgences Panafricanistes qui voulait avoir une idée sur le panafricanisme. A-t-il souligné que: « j’ai été très heureux que des jeunes gens, hommes et femmes, viennent spontanément me rendre visite. Ce sont des jeunes dynamiques qui posent des questions, qui sont inquiets pour l’avenir de l’Afrique. Ils veulent donner des réponses à leur niveau dans le présent et futur ; ce sont des gens qui veulent le changement. Je ne peux que les encourager et les féliciter car il faut laisser la jeunesse s’exprimer ».

Ces échanges, placés aussi sous le thème « Appel à la jeunesse  » dans le cadre du panafricanisme ont été si riches et bénéfiques à l’endroit des membres de l’ONG Urgences Panafricanistes.

En outre, éveillant la conscience noire, le Professeur Théophile OBENGA a appelé les jeunes, donc les membres, à agir, à prendre des risques comme l’ont fait Aimé Césaire, Senghor, Fransmanon, Cheikh Anta Diop jeunes qu’ils étaient ont parlé de la cause africaine et de la négritude. «  La jeunesse doit maintenant se réveiller. Certes, le combat n’est pas facile mais il faut risquer. La jeunesse doit étudier et se former davantage dans tous les domaines surtout que le monde est actuellement à l’ère du digital et de la modernité », a-t-il précisé.

Au terme de cet entretien fructueux, grande a été la joie des membres de l’ONG Urgences P. à l’instar de Flore Seinzor, secrétaire chargée des questions du genre qui a indiqué que : «  Le professeur Théophile OBENGA nous a donné de la matière, du fondement pour le développement du continent africain. Nous allons nous en servir pour que l’Afrique décolle; le tout se résume en l’intérêt de l’Afrique ».

Autres temps fort lors de cette visite a été la remise d’un cadeau d’oeuvre d’art au professeur Theophile OBENGA, symbolisant la mère Afrique.

A noter que l’ONG Urgences Panafricanistes Congo Brazzaville qui est une antenne nationale de l’ONG Urgences Panafricanistes International du leader Kemi Seba, regroupe en son sein 300 membres sur l’ensemble du territoire congolais croyant fermement à la libération de l’Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
8 × 23 =