Sous la supervision du Conseiller à la fiscalité et aux douanes du Ministre des Finances, Hermann Rodney Gouélé et en présence du Directeur général des impôts Ludovic Itoua, neuf (09) directeurs centraux sur 10 ont été installés dans leurs nouvelles fonctions à la Direction générale des Impôts et des domaines, ce 19 août 2020 à Brazzaville. Cette installation s’inscrit dans le but de renouveler les compétences au sein de cette institution, après le départ à la retraite de certains cadres.

Respectivement inspecteur principal des impôts chacun, ces nouveaux directeurs centraux ont été nommés en Conseil de ministres par le Premier Ministre Chef du Gouvernement M. Clément MOUAMBA, par décret N°2020-267 du 07 août 2020 en République du Congo. Ces derniers remplacent leurs prédécesseurs admis à la retraite.

Après les avoir installés, le Directeur général des impôts Ludovic Itoua et le Conseiller à la fiscalité et aux douanes du Ministre des Finances, Hermann Rodney Gouélé ont félicité les nouveaux promus et n’ont pas manqué de leur apporter conseils en leur rappelant l’importance des tâches et missions qui leurs sont assignées pour remonter la pente des recettes fiscales.

Pour l’un des promus, Alain Frédéric Kanga, nouveau Directeur central de la réglementation en du contentieux à la DGI, le défi est de taille mais n’est pas impossible à relever. «Je puis vous rassurer que le travail à mener est un travail d’équipe. Je travaillerai en collaboration avec tous mes collègues nouvellement promus et avec ceux de ma direction pour continuer le travail amorcé par mon prédécesseur car l’administration reste une continuité. Je tend relever le défi pour faire en sorte que les contentieux soient vite réglés afin de renflouer les caisses de l’État. Et donc, remonter la pente des recettes fiscales », a-t-il signifié après avoir remercié les autorités publiques pour le choix porté en sa personne pour animer cette direction.

Même son de cloche pour M. Blaise Pascal Makaya, nouveau Directeur de la fiscalité pétrolière, qui a traduit sa reconnaissance par rapport à cette nomination. Il a laissé entendre «qu’il travaillera pour apporter son expertise dans l’exécution des missions et projets importants dans le secteur fiscal pétrolier afin de maximiser les recettes fiscales ainsi que d’améliorer et/ou mener à bien les relations entre les contribuables et l’administration fiscale publique », malgré l’impact de la crise économique et sanitaire du pays.

Tous, ont promis relever les défis pour mener à bien leurs missions de service public.

Parmi les dix (10) directeurs centraux nouvellement promus, deux(02) femmes y font partie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
15 ⁄ 3 =