Dans le but de renforcer l’engagement des acteurs des filières agricoles et agroalimentaires contribuant à leur équilibre alimentaire ou nutritionnel, le directeur de cabinet du Ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche au Congo, Michel Elenga, en présence des responsables de la FAO Congo, de L’ONG ESSOR et du Ministère des affaires sociales et de l’action humanitaire, a procédé, ce 17 octobre 2020 dans le département du Pool, à la remise d’un important lots de kits matériels agricoles aux groupements “Femmes porteuses de projets” à Ignié et “Mati Sala Ngolo” à Mati. Ces dons multiformes, qui s’inscrivent dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de l’alimentation 2020, permettront de soutenir ces héros de l’alimentation et de les aider à avancer dans leur initiative de s’investir dans le champ agricole.

«Alors que nous célébrons le 75e anniversaire de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, nous devons redoubler d’efforts pour atteindre les objectifs de développement durable et nous avons besoin de systèmes alimentaires qui offrent des moyens de subsistance décents et sûrs aux travailleurs. Nous avons le savoir-faire et la capacité de créer un monde plus résilient, plus équitable et plus durable», a affirmé le SG des Nations-Unies, António Guterres dans un message publié à l’occasion de la JMA2020.

Les différents kits matériels, remis à ces deux(02) groupements de maraîchers, sont composés respectivement du kit complet d’irrigation (motos-pompe, tuyaux d’aspersion, de refoulement, d’arrosage), kit du système californien (tuyaux PVC pour améliorer l’efficacité et l’efficience de l’eau), un lot de semences locales et européennes, des sacs de fumiers de boeuf, de chauve-souris et de volailles ; 03 fûts de 200L, 7L d’alcool, de l’ail, du tabac, de l’huile, du piment, du poivron, de la ciboule, de l’oseille, du savon pour fabriquer des bio-pesticides et bio-fertilisants, semences de concombre, des pelles, bottes, brouettes, etc.

Pour Théchel Ekoungoulou, Assistant Représentant FAO chargé du programme, l’intérêt de la FAO consiste à appuyer ces maraîchers à travers la distribution de ces kits pour la production maraîchère. «La distribution d’aujourd’hui, c’est pour achever l’appui auprès des producteurs. On peut donc espérer qu’ils vont pouvoir diversifier leur alimentation et améliorer l’état nutritionnel de leurs ménages» , a-t-il fait savoir.

Tour à tour, les heureux bénéficiaires ont remercié les donateurs et ont promi faire bon usage des dons reçus. Toutefois , les “Femmes porteuses de projets” d’Ignié ont sollicité l’appui des pouvoirs publics et partenaires de les aider par rapport aux difficultés auxquelles elles sont confrontées en terme de logistique (déplacement) et d’habitat pour s’abriter en cas de pluie.

«Ce qu’il nous faut maintenant, c’est agir de manière intelligente et systémique pour faire parvenir la nourriture à ceux qui en ont besoin et l’améliorer pour ceux qui en ont. Agir pour accroître l’utilisation des outils numériques et de l’intelligence artificielle de façon à pouvoir prédire les menaces qui pèsent sur les récoltes. La FAO, plus ouverte, plus efficace, plus dynamique, se concentre sur les 4 meilleurs: une meilleure production, une meilleure nutrition, un meilleur environnement et une vie meilleure. Il faut que nous agissions tous» , tels ont été les mots du Directeur général de la FAO, M. QU Dongyu, à l’occasion de la célébration de la JMA 2020, couplée aux 75 ans de cette institution onusienne.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
17 + 20 =