Célébrée officiellement par la communauté internationale le 16 octobre de chaque année, la Journée Mondiale de l’Alimentation de cette année 2019 est placée sous le thème mondial : « Agir pour l’avenir, une alimentation saine pour un monde #Faim zéro ». Le Congo ,ne restant pas en marge, l’a célébré aussi ce 16 octobre 2019 à Brazzaville sous le thème national : « La sécurité sanitaire des aliments pour la bonne santé des Congolais » où la Représentante de la FAO au Congo Suze Perçu Filippini a appelé les consommateur et producteur de la République du Congo à améliorer leurs besoins nutritionnels pour un régime alimentaire sain et équilibré.

Tenant compte de l’évolution de la mondialisation, des bouleversements internationaux, la Représentante de la FAO au Congo Suze Percy Filippini a précisé que : « Les habitudes alimentaires des populations congolaise et mondiale ont été largement changées, en passant d’une alimentation essentiellement végétale de saison et riches en fibre, à des aliments hyper caloriques riches en amidon raffiné, en sucre, en graisse, en sel , en aliments transformés et souvent à une consommation excessive de viande ».

Par ailleurs, elle a appelé les Congolais au strict respect de la chaîne maraîchère afin que ces derniers changent leur mode de production, d’approvisionnement et de consommation en vue d’avoir une sécurité alimentaire sain et équilibré, pour poser les bases d’un avenir durablement meilleur pour tous en matière de sécurité alimentaire.

Ainsi, à l’occasion de cette célébration, la Ministre de l’Économie Forestière, Rosalie Matondo a procédé par la suite à la remise d’un kit de matériel aratoire (pelle, râteau ,machette, pompes bio-pesticides, brouettes) aux maraîchers du 8e arrondissement Madibou qui compte au total plus de 50 groupements agricoles.

En outre, dans ce même engouement festif, les personnes présentes à cette célébration ont visité des stands où ont été exposés en vente des produits alimentaires. Pour clôturer cette cette cérémonie, une levée de fonds a été initié en faveur des différents enfants pris en charge par les unités de récupération nutritionnelle de l’hôpital de Makélékélé dans le 1er arrondissement de Brazzaville.

Notons qu’au regard de l’enjeu que revêt la sécurité alimentaire dans le monde , il sied à la communauté congolaise de faire plus d’efforts en adoptant une alimentation saine, nutritive de qualité suffisamment équilibrée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
3 + 16 =