Depuis quelques années la Tunisie commémore la Journée Mondiale de la Qualité en l’instituant le 2ème jeudi du mois de novembre.  Le Congo-Brazzaville, ne restant pas en marge, l’a célébrée pour une première le 23 mai 2019 à Brazzaville sous le thème : « Importante et enjeux de la Qualité dans le développement durable ». Cette grande rencontre économique et entrepreneuriale, organisée par l’Université des Connaissances Africaines (UCA), a connu la participation de plusieurs acteurs du secteur public et privé.

Visant à créer une dynamique nationale autour de la Promotion de la Qualité et de l’Excellence opérationnelle, la Journée nationale de la Qualité et de l’Excellence a pour objectif de sensibiliser l’ensemble des citoyens congolais à l’importance de la bonne qualité et à faire connaître les solutions et les bonnes pratiques qui participent à l’amélioration continue et la performance.

C’est dans ce contexte que plusieurs acteurs et parties prenantes (ministères, entreprises, universités et écoles, hôtels, ONG, médias…) ont été mobilisés et réunis au cœur de l’approche Qualité lors de cette célébration. Répartis-en 3 panels, les panélistes ont témoigné de leurs expériences dans la mise en place des systèmes qualité au sein de leurs structures respectives.

Dans ce sens, les panélistes ont axé leurs échanges constructifs sur des sous thèmes tels que :  » Présentation de la Quality Day : enjeux et perspectives « , « La banque et la démarche Qualité », « La démarche Qualité dans les entreprises congolaises : état des lieux et perspectives », « La presse congolaise et la Qualité « ,  » L’exigence de la Qualité dans l’industrie hôtelière « , « Le consommateur et la Qualité au Congo », etc.  Ceci en vue de fournir aux participants les outils nécessaires pour promouvoir la Qualité et l’Excellence.

En outre, les exposants ont exhorté les participants à s’interroger non seulement sur l’importance et l’enjeu de la maîtrise des coûts de non qualité dans les administrations ou services publics mais aussi à apporter un appui au gouvernement en matière des coûts de qualité et non qualité dans ces mêmes structures car  » la qualité contribue à la réussite commerciale des entreprises, à la visibilité du pays et ,en fin de compte, à la prospérité d’un pays, et les normes fournissent les outils et les processus permettant de garantir cette qualité « .

Par ailleurs, le président de l’Université des Connaissances Africaines, Patrice PASSY, dans son mot de circonstance a rappelé que : « Quality Day est une initiative citoyenne qui vise à créer une dynamique nationale autour de l’excellence congolaise et de la Qualité. Notre démarche s’inscrit dans une logique d’offres techniques de co-construction, de coproduction et de mutualisation d’intérêts avec les parties prenantes. Elle vise à enrichir l’existant national et à promouvoir cet outil stratégique de notre pays ».

Ainsi donc, avec cette nouvelle Politique axée Qualité, le gouvernement congolais pourra agir sur un ensemble de facteurs en vue d’améliorer la qualité de la population du Congo et réduire les inégalités sociales. « Il faut faire de la Qualité une fête », a renchéri Patrice PASSY afin de créer des défis, sensibiliser et inciter toutes les entreprises à adopter des démarches qualité ainsi qu’à renforcer leur compétitivité.

Autres temps forts à cette cérémonie, a été la remise de prix Quality Day à sept (07) entreprises et services publics qui se sont distingués par la mise en œuvre des démarches qualité.

Célébrée ce jour, la Journée Nationale de la Qualité et de l’Excellence a permis de promouvoir l’importance de la Qualité dans le quotidien congolais en adoptant les bons et meilleurs gestes ainsi que sa contribution à la prospérité et à la croissance des entreprises et, par là même de la République du Congo.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
14 × 14 =