Ce 04 mars 2020 à Brazzaville, Mme Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas, Ministre du plan, de la statistique et de l’intégration régionale a lancé officiellement, au cours d’un point de presse, les opérations de cartographie censitaire, en présence de plusieurs autorités nationales et internationales. Une opération, placée sous la responsabilité de l’Institut National de la Statistique (INS), qui permettra d’actualiser les données sur l’effectif global, les caractéristiques de la population et des logements à tous les niveaux géographique afin d’orienter les politiques sociales et économiques.

Conformément au décret N°2017-165 du 24 mai 2017 modifié par le degré  N°2019-130 du 17 mai 2019, il avait été décidé par le Président de la République la réalisation du recensement général de la population et de l’habitat-5.  C’est dans cette optique que Mme le Ministre du plan, de la statistique et de l’intégration régionale, Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas a précisé que : « le profil numérique de la nation est indispensable pour le responsable d’élaborer la politique l’adéquate de prendre les décisions justifier à tous les niveaux et en suivre les résultats en résumé asseoir une bonne planification du développement de notre pays ».

A cet effet, cette opération qui s’inscrit dans le cadre du RGPH-5 a l’ambition de disposer des infrastructures actualisées sur l’effectif global de la population ainsi que de ses caractéristiques démographiques et socio-économiques,  nécessaire à l’élaboration et au suivi-évaluation des politiques publiques mais aussi de disposer d’une cartographie géo-référencée des localités et infrastructures de base pour les besoins d’un aménagement du territoire et de suivi de la politique de décentralisation.

Ainsi donc, 296 agents cartographes, ayant subi une formation, seront déployés sur le terrain pour mener à bien cette mission qui consiste à identifier tous les sites habités du pays et d’en estimer la population afin de procéder au découpage optimal du territoire en zone de dénombrement , entités géographiques peuplées  d’environ 600 à 800 habitants en milieu rural et d’environ 800 à 1000 habitants en milieu urbain.

C’est pourquoi il importe à la population de faciliter le travail de ces agents recenseurs. « Le nombre des habitants peut croître ou décroître mais le gouvernement doit le savoir afin de répondre aux attentes de la population.  La population se doit donc d’adhérer à ce recensement et à respecter son délai », a laissé entendre la Ministre du plan, de la statistique et de l’intégration régionale.

A l’issue de ces travaux qui dureront 2 mois, les résultats provisoires sur les effectifs estimés de la population seront rendus public .

A noter que les dernières données statistiques y relatif de base remontent à 2007, avec un nombre d’environ 3,697 490 habitants. Le lancement des opérations de cartographie relatif au recensement de la population reste une activité importante dans un pays pour actualiser les informations sur l’effectif global de cette population.

Crédit photos: GéoafriqueMédias.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
19 − 7 =