Ce 12 et 13 novembre 2019 en République du Congo, le Mouvement Congolais pour la Démocratie et le Développement Intégral (MCDDI) a rendu un vibrant hommage au patriarche et président fondateur Bernard Bakana Kolelas à l’occasion du 10ème anniversaire de sa disparition et des 30 ans d’existence de ce grand parti. Plusieurs personnalités ont rehaussé de leur présence à la messe d’action de grâce célébrée en circonstances en l’église Saint Pierre Claver à Bacongo.

Prélude à la messe d’action de grâce, Euloge Landry Kolélas, en sa qualité d’actuel président du MCDDI, a effectué en compagnie des cadres, militants et sympathisants du parti, un déplacement à N’souélé où il a déposé une gerbe de fleurs sur la tombe du patriarche et président fondateur du parti Bernard Bakana Kolélas.

Après s’être recueillis, les dirigeants et militants se sont rendus le 13 novembre 2019 à Brazzaville en l’église Saint Pierre Claver pour honorer sa mémoire à travers une messe d’action de grâce où le prêtre-célébrant a axé sa prédication sur l’Évangile de Paul chapitre 6 verset 37 à 40. Le célébrant a exhorté l’ensemble des militants et dirigeants à suivre l’exemple de Jésus-Christ qui faisait la volonté du Père en rassemblant les brebis ; devise chère à Bernard Bakana Kolélas.

C’est dans ce cadre que le président Éloge Landry Kolélas a rappelé les idéaux de progrès, de valeurs universels d’amour, d’amitié, de concorde et d’unité nationale sur lesquels Bernard Kolélas avait bâti dans sa vie à travers son combat politique. « Le MCDDI n’est pas ma conception des individus mais la réalisation d’un message, voire d’une vision inspirée de Dieu pour la construction d’une maison où doivent se rassembler les congolais de tout border sur toute l’étendue de la République du Congo, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest. Notre message reste un créneau d’amour, de paix et de réconciliation des membres, filles et fils du mcddi quelque soit le milieu où l’on se trouve, car c’est dans l’unité que nous allons poursuivre les idéaux du Patriarche Bernard Bakana Kolélas. Le MCDDI demeure un et uni dans la bonne marche de la démocratie et le développement de notre pays », a-t-il signifié.

Pour certains anciens compagnons du Patriarche, c’est une fierté de l’avoir connu et c’est pourquoi l’on doit considérer le MCDDDI comme une matrice. Aussi, Ils ont loué ses qualités, en soulignant que le président fondateur incarnait la volonté de paix, de concorde, d’entente, son but était de faire en sorte que le Congo, par un jeu d’osmose, tous les congolais de sentent unis.

Homme de grande renommée, le président fondateur du MCDDI , Bernard Bakana Kolélas reste une figure emblématique qui a marqué l’histoire du Congo. Il a quitté la terre des hommes le 13 novembre 2009 à Paris en France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
6 + 19 =