Ce 12 novembre 2020 à Brazzaville, le Président de la République du Congo Dénis Sassou N’Guesso a reçu le titre de Docteur Honoris Causa en reconnaissance de sa contribution au développement de l’enseignement supérieur au Congo et en Afrique.

« En reconnaissance de vos innombrables actions que vous avez réalisées dans le développement du système éducatif national et surtout universitaire de notre pays, l’Université Marien NGOUABI vous confère le titre de Docteur honoris causa », a déclaré le recteur de l’Université Marien-Ngouabi, le Pr Jean Rosaire Ibara.

Parmi ses actions et contributions au développement de l’enseignement supérieur, on peut citer la tenue à Brazzaville en 1987, du premier congrès international des hommes de science en Afrique, en partenariat avec l’Organisation de l’unité africaine actuellement l’Union africaine et l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture , l’organisation au Congo des concours d’agrégation du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (Cames), la création des lycées d’excellence sur le territoire national, la promotion de l’enseignement technique et de la formation qualifiante, la création de l’université de Kintelé…

À travers son message rendu public par le ministre de l’Enseignement supérieur, Bruno Jean Richard Itoua, le chef de l’Etat congolais a exprimé sa profonde émotion et sa plus grande reconnaissance pour l’honneur qui lui venait d’être fait.

« Cette nomination est une reconnaissance à l’ensemble du peuple et du gouvernement au nom desquels il m’a été accordé le privilège d’agir pendant toutes ces années pour placer l’éducation, la question du capital humain au fronton des défis, des challenges et des priorités de notre pays », a-t-il fait savoir.

Excepté ce titre honorifique, le Président de la République du Congo a aussi reçu le prix de haute distinction d’honneur de la fraternité de plume des écrivains sénégalais, remis par le ministre sénégalais de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop.

Le ministre de la Culture et des Arts du Congo remettant au Chef de l’État Dénis Sassou N. le trophée spécial de l’Union nationale des artistes et écrivains congolais.

À l’occasion du soixantième anniversaire de la littérature congolaise, il a également reçu de Dieudonné Moyongo, ministre de la Culture et des Arts au Congo , le trophée spécial de l’Union nationale des artistes et écrivains congolais.

Présent à cette cérémonie, Édouard Ngamoutsika, Professeur titulaire de Grammaire française à l’Université Marien Ngouabi, département de langue et littérature française, cette distinction est une première dans l’histoire de l’Université Marien NGouabi.

Édouard Ngamoutsika, Professeur titulaire à l’UMNG.

« Il a marqué l’histoire de l’université d’une façon générale à travers un apport physique, matériel ou financier. C’est pourquoi l’université a estimé de l’élever au rang de docteur honoris causa. Ce diplôme est une reconnaissance aux personnalités, autorités qui ont marqué l’histoire d’un pays» , a-t-il laissé entendre.

A noter qu’en 2019, le président Denis Sassou N’Guesso a été fait docteur honoris causa par l’Institut d’Etat des relations internationales de Moscou en Russie. En 2013, il a été élevé à la distinction suprême dans l’ordre des palmes académiques du Cames.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
16 ⁄ 8 =