La coordination du Projet de renforcement des capacités en statistiques (PSTAT) en République du Congo a organisé le 24 janvier 2020 à Brazzaville, la 5è session du comité de pilotage, en présence des représentants de l’Institut National de la Statistique, des différents ministères et autres utilisateurs des données statistiques. Une réunion qui a permis aux acteurs de ce projet, cofinancé par le Congo et la Banque mondiale, d’évaluer la mise en œuvre de ce projet au 30 novembre 2019 et en fin de compte d’adopter son budget à 12 milliards de FCFA couvrant plusieurs opérations et activités au titre de l’année 2020-2021.

C’est dans ce cadre que le président dudit comité de pilotage de ce projet, Valéry Alakoua a énuméré les différentes activités que va couvrir ce budget. Il s’agit du recensement général de la population et de l’habitat, celui des entreprises du Congo, de l’enquête démographique, de santé et de ménage, la construction du siège de l’Institut National de la Statistique qui va abriter également le Centre d’application de la Statistique et de la planification.

A cet effet, il a fait savoir que : « Nous nous sommes réunis ce jour pour examiner et valider le projet du budget pour l’année 2020-2021 parce qu’il prendra fin le 30 avril 2020. Cette année sera très chargée parce que nous avons de grandes opérations de collecte qui vont démarrer avec la construction du siège de l’INS, ce qui va mobiliser l’ensemble du personnel du PSTAT ainsi que les bénéficiaires pour nous accompagner dans la réalisation de toutes ces activités mentionnées ».

Cette cinquième session du comité de pilotage du PSTAT a permis de faire le suivi du PSTAT 2019, de définir les perspectives pour les 16 mois de vie du PSTAT et enfin de valider le PSTAT 2020-2021 à 12 milliards de FCFA.

Source photo: Adiac.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
26 × 1 =