A l’occasion de ses 10 ans d’existence l’église Assemblée Jésus-Christ est Vivant a tenu, du 28 au 29 février 2020 à Brazzaville, plusieurs activités sous le thème général « Les 10 ans d’un ministère » dans le but de témoigner la gloire et les merveilles de Jésus-Christ.  Pour commémorer cet événement, ces journées ont été marquées par un culte action de grâce,  une conférence-débat,  une consécration des serviteurs et servantes de Dieu, des témoignages où fidèles,  hommes et femmes de Dieu ainsi que bon nombre d’invités ont rehaussé de leur présence.

Après une prière dite et un bref aperçu historique de l’église fait,  le pasteur Rufin Ondongo a, par la suite, convié plusieurs personnes pour débattre autour du thème: « Le mystère caché de la naissance de Jésus Christ » pour amener les gens à prendre conscience et à mieux comprendre certaines choses. Il a dénoncé et démontré certaines faussetés liées aux fêtes que le commun des mortels célèbre et qui constituent les pièges du diable qui les amène à adorer le diable et non le Créateur Père céleste.

« On ne peut pas faire une reprographie de la date de naissance de Jésus-Christ pour la mettre dans un calendrier grégorien tout comme julien car tous ces calendriers sont idolâtriques et faux;  conçus non pour adorer Dieu mais plutôt des mythologies, divinités grecque, romaine et babylonienne, sous des apparences chrétiennes. Mettre la date de Jésus Christ dans ces calendriers, c’est tomber dans le chiffre de la bête 666 », a souligné le pasteur en rappelant que : « il n’y a pas un jour particulier pour célébrer Jésus Christ, on le célèbre tous les jours ».

Poursuivant son propos, le pasteur a plaidé dans la foulée pour la révision du calendrier car dans ses démonstrations il a indiqué que janvier venait de Janus dit dieu des portes d’entrée et de sortie qui est un type satanique. Ce qui lui confère le contrôle du mois d’entrée (janvier) et celui de sortie (décembre).

 Cette conférence-débat a donné lieu à une série de questions-réponses très instructives et parfois assez compliquées pour les participants qui se sont aussi félicités de la qualité des réponses du conférencier pasteur Rufin. « Parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde et la victoire qui triomphe du monde c’est notre foi », a-t-il martelé.

D’autres étapes ont meublé ces 10 ans d’anniversaire avec la consécration de 12 personnes (hommes et femmes) serviteurs de Dieu sur des critères bibliques notamment le  témoignage de Christ, la probité, l’amour et la crainte de Dieu. Chants d’adoration et de louange ont été au rendez-vous durant ces 2 jours de fête.

Par ailleurs, le pasteur Rufin Ondongo n’a pas manqué de partager des conseils aux heureux consacrés (hommes et femmes) afin qu’ils créent un changement positif dans leur milieu respectif et d’être toujours des modèles au sein de leur communauté.

En outre,  saluant ces moments d’unité, d’amour et de communion qui ont ponctué la vie de leur église Assemblée Jésus-Christ est Vivant, il a remercié l’ensemble de bien-aimés, servantes et serviteurs de Dieu ainsi que les invités venus de loin pour partager cette immense joie.

Enfin, il a promis apporté d’autres démonstrations sur plusieurs thèmes tels que : « Où était Jésus-Christ de 12 à 30 ans et qu’avait-il fait? », ceci dans le but d’amener les gens à toujours comprendre les choses de manière vraie. « La croissance et la bénédiction d’une œuvre spirituelle ne dépendent pas des hommes, ni des moyens mais de Dieu qui fait croître toutes choses », a conclu le pasteur Rufin Ondongo témoignant la gloire de l’Eternel Dieu pour ses merveilles qu’il ne cesse d’accomplir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
18 + 2 =