Sous le thème : « État des lieux de la situation globale au Congo après 60 ans d’indépendance et propositions de sortie de crise politique », le Président du parti Unis Pour le Congo (UPC) Paulin Makaya a animé une conférence de presse, ce 30 Juillet 2020 à Brazzaville.

Face à la presse nationale et internationale, Paulin Makaya a évoqué la situation que vit le pays après de nombreuses années et a présenté un tableau opaque de la République du Congo dans plusieurs secteurs notamment au niveau de la justice, de l’enseignement, de la santé, de l’économie, du plan social, politique et de la force publique.

«Imaginez un pays si beau, au sous-sol excessivement riches, avec une population de cinq millions d’habitants en majorité jeune, au climat très favorable à l’agriculture et à l’élevage. A priori, on est en droit de penser que le Congo est un paradis terrestre dans lequel la misère serait impensable. Malheureusement, après 60 ans d’indépendance, le Congo est devenu un enfer au regard du tableau opaque présenté », a dit Paulin Makaya.

Pour lui, le peuple congolais a besoin d’un Congo où la justice devra être véritablement indépendante, où les élections doivent être libres et transparentes, où le respect des droits de l’homme doit être rigoureux, où le partage du revenu national doit se faire dans l’intérêt de tous les citoyens, où l’alternance politique doit être très respecté et où le changement de la constitution pour permettre l’éternité d’un homme au pouvoir sera strictement interdit, où le travail, surtout des jeunes, doit être garanti, où les ressources du sous et sous-sol congolais doivent profiter au peuple tout entier.

«Au regard de ce qui précède, le peuple ne peut plus accepter un énième passage en force. Il est temps de se remettre en cause en cette période difficile de Coronavirus (Covid-19) afin de réinventer la politique congolaise qui souffre depuis 60 ans de l’irresponsabilité de ses hommes politiques, en mutualisant nos énergies positives pour que le Congo soit guéri de ses blessures. Plus personne ne veut un seul instant revivre la triste et mortelle réalité du Congo exposée » , a-t-il fait savoir dans le courrier adressé au Président de République du Congo.

A cet effet, pour éviter toutes contestations pouvant conduire à des troubles souvent nuisibles à la paix et à l’unité nationale auxquelles tiennent le Parti Pour le Congo(UPC), Paulin Makaya a proposé des pistes de sortie de crise à savoir :

1- amnistier tous les prisonniers politiques et exilés, condamnés par contumace ;
2- organiser un Dialogue National inclusif sous l’égide de la communauté internationale ;
3- mettre en place un gouvernement de transition, dirigée par l’opposition, qui aura pour mission principale, la formation de façon consensuelle avec toutes les forces vives de la nation, d’une Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Copies de la lettre adressée au Président de la République du Congo par l’UPC.

La conférence de presse tenue par le président du parti politique Unis Pour le Congo s’est inscrite dans l’optique de faire le bilan de la situation au Congo sur tous les plans après 60 ans d’indépendance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
29 + 18 =