Ce 12 novembre 2020, a eu lieu, entre le Gouvernement congolais, par l’entremise du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Congolais de l’étranger, Jean-Claude Gakosso, et le secrétaire général de l’Organisation des producteurs de pétrole africains (Appo) Omar Farouk Ibrahim, la signature d’accord de siège qui marque officiellement le retour du siège permanent de cette organisation à Brazzaville. Cette cérémonie s’est tenue en présence de Firmin Ayessa, Vice-premier ministre du Congo et des responsables des structures pétrolières.

Rappelant les objectifs visés par l’Appo, le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l’étranger, Jean-Claude Gakosso a exprimé, au nom du Gouvernement de la République, sa profonde gratitude à l’endroit de tous les Etats membres pour leur volonté commune de refaire confiance et honneur à la République du Congo, pour la relocalisation du siège permanent de l’organisation à Brazzaville.

« Notre gouvernement mettra tout en œuvre pour assumer avec responsabilité ces obligations résultant de l’accord siège que nous venons de signer. Notre gouvernement assurera toutes les facilités nécessaires à l’exercice des activités de notre organisation ; ce en parfaite harmonie avec ses engagements panafricanistes et avec sa tradition légendaire d’hospitalité » , a-t-il indiqué .

De son côté, Omar Farouk Ibrahim, secrétaire général de cette institution pétrolière, a remercié les autorités congolaises pour le soutien indéfectible, le fort engagement à la cause de l’Appo et pour avoir donné l’approbation à la signature de cet accord de siège entre le gouvernement du Congo et l’Organisation des producteurs de pétrole africains.

«J’invite les parties prenantes, membres de l’Appo a mettre en commun leurs ressources pour surmonter les difficultés et relever les défis afin d’atteindre les objectifs économiques. Le conseil des ministres de l’Appo, son président et son secrétariat, veilleront au respect scrupuleux des dispositions de cet accord de siège, en l’appliquant à la lettre, pour la construction d’une organisation crédible, moderne et plus visible au service des citoyens de nos pays membres » , a-t-il précisé.

Au cours de cette cérémonie de signature d’accord, il a été signifié que la décision de la création de la société Africaine d’investissement en énergie (Aeicorp) pour remplacer l’ancien Fonds de l’Association des producteurs de pétrole africains (Appa), a été approuvée par le conseil des ministres de l’Appo. Ceci dans le but de financer le développement des infrastructures du secteur des hydrocarbures et de l’énergie en Afrique.

A noter que la relocalisation du siège permanent de l’Appo à Brazzaville a été actée à l’unanimité le 15 juin dernier lors de la 38e session en Conseil des ministres de l’Organisation des producteurs de pétrole africains (Appo). Composée à ce jour de dix-huit pays membres, l’APPO est uneorganisation intergouvernementale africaine dont sa mission porte sur la mise en place des politiques et stratégies de coopération et de concertation entre pays membres, en vue du développement et d’une meilleure valorisation de leurs ressources en hydrocarbures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
14 + 14 =