Sous le signe de l’égalité, la détermination, le progrès et des retrouvailles, couplée au 60è anniversaire de l’accession à l’indépendance du Congo, ce 15 août 2020 à Brazzaville a été la première occasion pour la plateforme Le Carré des Libéraux (LCL) de se revoir tous ensemble, dans la solidarité et dans un esprit patriotique. Une façon pour ces derniers de briser la glace en passant du virtuel au physique afin de passer un moment de partage et de convivialité.

Cette retrouvaille a permis aux membres du Carré des Libéraux (LCL) de débattre autours des thèmes à savoir «La contribution des réseaux sociaux dans le développement du Congo : leur apport face aux échéances électorales » et «Quel avenir pour Le Carré des Libéraux? »

Tour à tour, chacun des membres, a donné son point de vue sur ces sujets. «Les réseaux sociaux sont une révolution technologique, un outil très efficace qui joue un rôle important dans la vie active, en ce sens que la parole n’est plus confisquée. Ils sont également constitués comme une force de pression, de propositions pour une démocratie participative, un espace d’écoute » , a expliqué une des membres. «Bien qu’il y ait la liberté d’expression dans les réseaux sociaux, mais cette liberté est encadrée par les lois , comme celle sur la cybercriminalité et la gouvernance-internet. Aujourd’hui, la loi prévoit même qu’un enfant de 16ans est responsable de ses actes dans les réseaux sociaux », a dit un autre.

C’est dans ce cadre que Mme Elphie Schella TSANA, une des libérales dudit groupe, a remercié tous ceux qui ont répondu présent à cette rencontre et a indiqué que : « nous étions un simple groupe WhatsApp, ayant pour but de réunir les congolais de tout bord, dans le respect de leurs opinions et considérations afin d’apporter notre pierre à l’édifice, dans la lettre subjective pour un Congo meilleur et prospère. Aujourd’hui, nous sommes allés au-delà du virtuel, en se connaissant physiquement. Nous avons une vision d’étendre nos actions. Nous devons donc, tous œuvrer en toute synergie et continuer dans cet esprit de partage, de fraternité et de collégialité, qui nous permettra de nous remettre en cause, nous enrichir davantage, et de redéfinir des objectifs mesurables, atteignables et réalisables pour le développement de notre cher et beau pays ».

Aussi, a-t-elle souligné que l’internet n’est pas seulement fait pour critiquer de manière négative, pour vilipender certaines personnes mais il permet aussi de se doter une expérience profitable ; c’est le cas dans notre plateforme Le Carré des Libéraux.

Les membres du Carré des Libéraux ont pour leitmotiv la mise en route de leurs projets pour redorer le blason du Congo dans des domaines aussi variés en société.

Après le débat constructif, s’en est suivi le partage du cadeau d’anniversaire symbolisant cette première retrouvaille puis du karaoké où les membres dudit groupe ont savouré et dansé sous la mélodie de la rumba congolaise.

Ainsi, M. Jean Aive Alakoua, membre de ce groupe, a donné le bien fondé de cette retrouvaille en précisant que « nous avons voulu, aujourd’hui, par cette symbolique, briser le virtuel pour se retrouver. Le Carré des Libéraux se veut être un espace de suggestions à l’œuvre de l’édification nationale. C’est un groupe qui rassemble les congolais, indépendamment de leurs convictions et qui a pour priorité le Congo. Nous échangeons sur tous les points de la vie en société : éducation, formation des jeunes, développement économique et social du Congo, santé… C’est avec beaucoup d’espoir que travaillons pour la réalisation de nos projets. Heureux que notre union devienne une force de propositions et de participation qui fera bouger les lignes au Congo de manière positive ».

A l’issue de la rencontre, les membres du Carré des Libéraux, unanimement, ont envisagé de diversifier leurs actions, faire évoluer la plateforme en forme d’ONG avec un statut juridique reconnu par les lois de la République, faire en sorte que les propositions atteignent les autorités publiques et citoyens congolais, de publier un ouvrage contenant des différents comptes rendus issus des débats.

Notons que Le Carré des Libéraux, créé le 30 juillet 2019 en République du Congo, compte à ce jour 162 membres. C’est un ensemble de congolais ou citoyens rassemblés dans la diversité des conceptions, pour partager, s’informer et se former. Cette plateforme possède a son actif quelques hectares de terre pour diversifier l’économie nationale via des projets agricoles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
21 + 8 =