Dans un contexte sanitaire très particulier marqué par la pandémie Covid-19, l’Union Internationale du Notariat a tenu, ce 27 novembre 2020 par visioconférence, une assemblée générale pour discuter des questions liées à la vie des notaires ou plutôt des notariats. A cette occasion, Me Eric Fédhéré PANDI, en sa qualité le président des notaires du Congo a pris part à cette grande assise.

Placée sous le thème “Exercice de la fonction notariale dans un contexte virtuel : expériences pendant la pandémie et perspectives de la fonction notariale” , ce grand rendez-vous a permis aux participants de passer en revue plusieurs questions en relation avec la profession de notariat.

«Le notariat et une profession libérale qui est régie par des lois. Au niveau international, cette profession est régie par des règles communautaires. Chaque fois, les membres ont l’obligation, conformément aux statuts, de se retrouver à l’effet le faire le point sur le fonctionnement des notariats, de regarder les questions de formation et les questions liées justement à la réception à l’exercice de la profession de notaires » , a indiqué , devant la presse congolaise, le président de la Chambre nationale des notaires du Congo, Me Eric Fédhéré PANDI.

Appelés à élever leur niveau cognitif à travers des renforcements de capacités via des formations, les notaires doivent être compétitifs. D’où l’idée pour ces participants, à l’issue de cette assemblée générale de «créer une académie notariale africaine et asiatique où seront formés des notaires chevronnés et qui seront encadrés par des grands notaires de renommée mondiale » , a-t-il laissé entendre, avant d’ajouter « nous avons aussi la plateforme virtuelle du notariat où les notaires, chaque fois qu’ils se retrouveront, pourront faire le point du fonctionnement des différents notariats mondiaux et faire face aux vicissitudes auxquelles les notariats sont confrontés».

Outre les questions liées à la vie des notariats, d’autres points ont été évoqués notamment la présentation à l’Assemblée des principales décisions prises par le Conseil de Direction depuis le début de la législature ; les activités institutionnelles réalisées par la Présidence en 2020, les finances de l’UINL: comptes et bilan 2019, état de comptes de l’exercice 2020 ; développement des politiques de l’UINL, etc.

Me Eric Fédhéré PANDI participant à l’assemblée générale par visioconférence.

Pour le président de la Chambre des notaires du Congo, le notariat est un métier noble qu’il faille exercicer avec dévouement et surtout vocation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
29 × 5 =