Le dévoilement de la plaque portant “ BANNISSONS LA CORRUPTION AU CONGO. La récréation est terminée ” a eu lieu le 07 janvier, à l’entrée du site de l’aéroport international Maya-Maya à Brazzaville , en présence du président de la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption (HALC) , Emmanuel OLLITA ONDONGO et le Directeur de l’Agence Française Anti Corruption (AFA). L’événement a réuni de nombreux et cadres et membres des deux institutions.  Ce message fort important , à l’entrée de cet aéroport, est une sensibilisation, une interpellation à l’endroit des usagers et personnel aéroportuaire qui doivent, non seulement lutter contre ce fléau mais aussi de dénoncer gratuitement les actes de corruption au 1023.

Selon Serge Florent DZOTA, Directeur Général de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC)  le dévoilement, cette plaque inamovible est un pas important que va franchir le Congo. Porte principale d’entrée et de sortie, miroir de notre pays, « l’aéroport Maya-Maya doit être débarrassée des maux de corruption relevés et dénoncés par les passagers et usagers. Les questions de sécurité aérienne et de sûreté de l’aviation civile, ne s’accommodent pas avec des comportements déviants, au regard de leur sensibilité. L’ANAC s’engage à accompagner la HALC dans cette noble mission », a-t-il fait savoir.

Pour Germain LOUBOTA, Chef de Département de la Propagande, la Sensibilisation et de la Communication de cette institution congolaise, la HALC, à travers ce geste,  voudrait renforcer la sensibilisation à l’égard de toutes les populations fréquentant et passant par ces lieux. 

Le choix du site d’installation du panneau est tout symbolique en ce sens que « l’aéroport constitue un canal par lequel arrivent toutes les velléités enfouies dans les consciences des potentiels corrupteur ou corrompus et qui ont besoin qu’au Congo, nous bannissons désormais la corruption. C’est aussi par cette porte que passent les fruits de la corruption que certains irréductibles auront réussi à rassembler. A cette porte, bénéficiant d’un tel panneau de sensibilisation, il sera encore possible d’arrêter les fauteurs de troubles. Le combat contre la corruption devrait requérir la participation de toutes les populations, et pourquoi pas de nos voisins et amis de par le monde », a-t-il indiqué.

 Ce panneau de sensibilisation implanté à l’aéroport est un ouvrage construit par l’entreprise BAT-ANGELA (AB) Construction Métallique, mesure 5,5 mètres de hauteur et 3 mètres de largeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
16 × 15 =