Prélude au Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC) session de juillet qui aura lieu du 27 au 30 de ce mois, le Ministre de l’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation (MEPPSA) Jean-Luc Mouthou a rencontré, ce jeudi 22 juillet 2021 à Brazzaville, les différents membres du jury pour leur donner des dernières consignes de bienveillance, de bonne conduite faisant preuve d’éthique professionnelle et de responsabilité durant la période d’examen d’Etat.

Dans sa communication d’orientation sur le déroulement de cet examen du BEPC cette année, le Ministre a demandé à tous les membres du jury mais surtout à ceux qui se déploieront, dès ce week-end, à l’intérieur du pays d’être rigoureux devant toute tentative de fraude. C’est pourquoi il leur revient de faire preuve de conscience face à cette responsabilité pour mener à bien cette noble mission. D’où l’instauration et l’utilisation des cadenas intelligents au BEPC qui ont fait également preuve au Baccalauréat.

« L’ examen au plan juridique est encadré par des textes pour vous permettre d’organiser le bon fonctionnement de votre centre. Nous avons renforcé les mécanismes de sécurisation des épreuves, nous l’avons fait au moment du Bac et nous allons aussi le faire au BEPC avec l’utilisation des cadenas intelligents. Ces cadenas on fait leur preuve et, c’est la raison pour laquelle nous allons encore cette fois-ci les utiliser. Vous aurez chacun d’entre-vous, l’opportunité d’apprendre le maniement de ces cadenas notamment le processus de mise en place qui conduit à leur ouverture depuis la salle informatique installé au ministère. Dans n’importe quelle localité où vous vous trouverez, si vous tentez d’ouvrir la malle sans notre accord, nous recevrons automatiquement des signaux depuis le ministère » , a dit Jean-Luc Mouthou.

En ce qui concerne les candidats égarés, le Ministre de l’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation a indiqué aux membres du jury de mettre leurs copies dans des enveloppes spéciales et de les remettre au ministère une fois rentrés à Brazzaville.

« En réalité, cela nous permet de bien suivre ces copies et ces candidats afin de faire face à quelques stratagèmes mis en place de façon intelligente entre ces derniers et certains chefs de centre qui procèdent à une certaine fraude sophistiquée » , a-t-il précisé avant de rappeler à toute la communauté éducative qu’au cours de cet examen d’Etat, les téléphones portables ou smartphones seront scrupuleusement interdits aux candidats dans les centres d’examen.

Peu avant les orientations du Ministre, le président général des jurys, Serges Loukaka a présenté les statistiques du BEPC 2021 qui sont en nette évolution de 26% contrairement à l’année dernière.

Au total, 109.772 candidats dont 104.549 officiels et 52.23 libres vont affronter le Brevet d’Etude du Premier Cycle session de juillet 2021 , répartis en 416 centres sur le territoire national et 03 à l’extérieur dont la Chine, Luanda et le Cabinda.

Statistiques globales des inscriptions au BEPC 2021 par départements et zones extérieures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
29 − 6 =