A l’initiative de l’Institution Internationale des Assurances (IIA), la capitale de la République du Congo (Brazzaville) abrite du 4 au 8 juillet 2022 un séminaire sur le thème « Le contrôle de cohérence et de la pertinence des états financiers des compagnies d’assurances au sein de la Direction Générale des Institutions Financières Nationales (DGIFN) ». Ouvert par le Directeur Général des Institutions Financières Nationales, Jean Pierre NONAULT, représentant le Ministre congolais des Finances, du Budget et du Portefeuille Public, Rigobert Roger ANDELY, ce séminaire est destiné à l’endroit des cadres des assurances pour qu’ils s’approprient les nouvelles connaissances pratiques en la matière.

Pendant cinq (5) jours, les participants venus des 16 Etats membres de la Conférence Interafricaine des Marchés Publics (CIMA) vont examiner, les nouvelles approches sur le contrôle, in fine assurer la stabilité du système financier, ce qui constitue, à coup sûr le baromètre de l’état de santé d’assureur et de la bonne marche de cette institution.

« Le choix porté sur le Congo pour abriter lesdits travaux, nous honore et traduit l’engagement à œuvrer sans relâche au développement de l’industrie des assurances dans notre espace CIMA. L’Institut International des Assurances est spécialisé dans la formation des cadres et techniciens d’assurances pour le besoin des entreprises d’assurances et des administrations de contrôle dans nos Etats membres », a expliqué Jean Pierre NONAULT, souhaitant aux participants plein succès aux travaux qui seront menés.

Créée en 1992, la Conférence interafricaine des marchés d’assurance (CIMA) est un organisme communautaire du secteur des assurances. Elle regroupe 16 pays membres : Congo, Gabon, Cameroun, Bénin, Burkina Faso, Guinée-Bissau, Guinée Conakry, Mali, Niger, Sénégal, Tchad, Guinée-Equatoriale, Centrafrique, Côte d’Ivoire, Comores, Togo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
21 − 1 =