La 1ère édition de la Foire Internationale de l’Artisanat du Congo qui a connu la participation de plus de 1000 visiteurs et une kyrielle d’artisans venus des autres pays d’Afrique a fermé ses portes le 20 août 2022 à Brazzaville. Tenue sous le thème « L’artisanat, pilier de redynamisation des économies des pays africains », cette grande rencontre artisanale a eu pour objectif de promouvoir et honorer le savoir-faire et le génie africain.

 Des espaces d’animation culturelle, artistique, de détente ont été proposés lors cette 1ère édition où les consommateurs, producteurs, créateurs ont fait valoir leur génie créateur. Ces espaces ont créé une convivialité avec les visiteurs et acheteurs.

L’occasion a été manifeste pour la Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Artisanat et du Secteur Informel, Jacqueline Lydia MIKOLO, avant la cérémonie de clôture, d’échanger avec tous les artisans qui ont martelé sur plusieurs points quant à l’amélioration du secteur de l’artisanat.

« C’était une rencontre, un partage. Nous avons échangé avec les artisans congolais pour connaître quelles sont leurs préoccupations et leur dire aussi quelle est la vision du Gouvernement, du Ministère en charge de l’Artisanat dans les perspectives que nous avons pour valoriser notre artisanat national », a-t-elle expliqué.

Pour elle, la FIAC a également permis d’ouvrir de nouvelles pistes susceptibles de donner des moyens à l’artisanat congolais, de vérifier les défis en vue de contribuer à la diversification de la base productrice et la consolidation de la croissance inclusive.

« La mise en exergue du génie créateur des artisans et artisanes a permis de relever des défis à travers les activités réalisées lors de cette première édition,  j’ai cité les expositions-vente, les défilés de mode, l’organisation des panels, les animations culturelles, la formation, la vente aux enchères des produits artisanaux de valeurs et surtout la très bonne ambiance qui a rayonné au site du Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza », a renchéri la Ministre Jacqueline Lydia MIKOLO.

Avant la réception, chacun, de leur attestation de participation, les participants ont recommandé entre autres : d’instituer une journée de l’artisanat africain ; de tenir chaque édition tous les deux (2) ans précisément du 25 juillet au 10 août ; de mettre en place un organisme panafricain chargé du contrôle des norme et qualité des produits artisanaux africains…

« Ce que je vois, c’est une réussite totale. Je suis contente pour l’accueil et l’hospitalité du Congo », a indiqué l’une des artisanes puisque, « nous avons eu du monde dans nos stands, des acheteurs. Grâce à la 1ère édition de cette Foire, nous avons eu plus de visibilité. Nous remercions notre Ministre qui ne cesse de mettre en lumière le travail des artisans. La FIAC 2022, c’était une merveille », a ajouté un autre.

Notons que le rendez-vous pour la 2ème édition de la Foire Internationale de l’Artisanat du Congo est pris pour 2024.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
29 + 8 =