Clôture des ANEC 2022: Des fortes recommandations pour juguler les problèmes d’entrepreneuriat

0
186

Placée sous le thème « L’entrepreneuriat féminin au cœur de relance ,de la diversification économique et de la création de richesses en République du Congo », la troisième édition des Assises Nationales de l’Entrepreneuriat au Congo a permis au Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Artisanat et du Secteur Informel (MPMEASI), Jacqueline Lydia MIKOLO d’animer une conférence de presse dans la soirée du 16 mars à Brazzaville. Une échange avec la presse nationale et internationale où elle a fait le point de cette édition, tout en évoquant les perspectives louables à venir afin d’améliorer le climat des affaires en République du Congo et de répondre aux exigences de la relance et de la diversification de l’économie congolaise.

Les échanges des ANEC ont abouti à une série de recommandations pour juguler les problèmes d’entrepreneuriat auxquels sont confrontés les entrepreneurs, futurs entrepreneurs en général et femmes en particulier.

La Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Artisanat et du Secteur Informel répondant aux préoccupations des journalistes.

« Cette édition a eu la particularité de mettre la femme en valeur. C’est avec la femme entrepreneure que nous allons arriver justement à la relance et la diversification de notre économie ainsi qu’à la création des richesses. Tous les participants sont unanimement tombés d’accord qu’il faut travailler dans le sens de mettre en place tous les dispositifs favorables à l’entrepreneuriat féminin et, le Gouvernement doit avoir une politique qui accompagne la femme dans sa volonté d’entreprendre », a rappelé Jacqueline Lydia MIKOLO.

Pour elle, ces assises ont tenu toutes ses promesses en raison de sa réussite organisationnelle et la qualité des contributions des participants .

A cet effet, elle a annoncé la tenue de la Caravane de l’Entrepreneuriat le 22 mars 2022, qui va s’adresser aux jeunes de 18 à 40 ans (futurs promoteurs et porteurs de projets qui seront sélectionnés sur l’ensemble du territoire national) qui hésitent d’entreprendre en vue de les accompagner dans la période pre-et-post création d’entreprises; l’organisation de la Foire Internationale de l’Artisanat du Congo d’ici Août 2022 afin de mettre en lumière à la face du monde la créativité de l’artisanat congolais; le lancement des activités d’impulsion pour les entrepreneurs à travers les Incubateurs ayant signés les conventions de partenariat avec le FIGA; la concertation public-privé avec le secteur privé; la prise en Conseil des Ministres, les textes sur le statut de l’Entreprenant et des structures d’accompagnement, tel que les Centre de Gestion Agréées, les Incubateurs, les Couveuses et d’autres, et sur le Service National à l’Entrepreneuriat afin d’intégrer dans les curricula les cours sur la culture entrepreneuriale dès l’enfance; la digitalisation de l’ACPCE.

« Comme cela est indiqué dans le PND 2022-2026 , la mise en œuvre de notre programme nécessite la réalisation, entre autres des projets tels : le renforcement de l’assistance technique sur les procédures d’impulsion des PME ; l’accompagnement des PME locales au travers d’un logiciel de crédits digitaux; l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie de participation active des PME locales dans les zones Economiques et Spéciales à travers la sous-traitance, la co-traitance et le contenu local », a-t-elle renchéri.

A noter que l’objectif visé par la 3ème édition des ANEC a été un moment important ayant permis déclairer la lanterne des acteurs et porteursde projets, de susciter des vocations entrepreneuriales en milieu jeune, de façon à créer une nouvelle dynamique économique génératrice de croissance et d’emplois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
23 + 3 =