Dans le cadre des activités communes des Agences des Nations Unies, plusieurs fournisseurs et prestataires de biens et services exercant légalement en République du Congo ont été formés du 14 au 15 septembre 2022 à Brazzaville, sur les modules liés à la passation des marchés ou techniques de soumission aux appels d’offres. Organisé par l’Organisation Mondiale de la Santé au Congo (OMS-CONGO), cette formation a permis à ces acteurs d’être outillés et de renforcer leurs capacités en la matière à travers la plateforme du système des Nations-Unies.

Lors de cette session, près de cent quarante trois (143) participants ont été formés sur les modules tels que la Soumission des offres via la plateforme UNGM, IN-TEND pour le courrier express, le courrier ordinaire, les adresses génériques, les courriels et dépôts boîtes de soumission; la Sélection et signature des contrats et des LTAs, Piggy backing and UN LTA ; l’Exécution et gestion des contrats/contrôle de qualité ; l’Import-Export/Livraison/Stockage; Facturation et paiement ; le Rapport contractant.

Au terme de la formation, les participants ont fait exprimé leur gratitude envers la structure organisationnelle de les avoir appris leurs obligations, d’avoir appréhendé le code, l’éthique relatif au respect des normes. Durant les deux (02) jours, ils ont pris connaissance d’une base ou système informatique UNGM pour être informés des offres, ils ont appris comment bien formuler les dossiers de soumission ; les caractéristiques pour gérer un dossier de soumission.

« Merci pour cette prévalue apportée. Nous n’allons plus nous cacher derrière nos ignorances, nous allons désormais faire l’effort pour formaliser nos activités afin d’être bien évidement éligibles aux offres du système des Nations-Unies », ont-ils indiqué car au Congo plusieurs entreprises ou sociétés éprouvent des d’énormes difficultés dans le domaine des soumissions de dossiers d’appels d’offres ou ne présentent pas des dossiers de bonne qualité.

Selon Koffi AGBLEWONU, Administrateur Régional du service de passation des marchés et contrats de l’OMS pour l’Afrique, Président du Groupe des achats du Système des Nations-Unies au Congo, il était question d’amener les participants, partenaires de l’OMS soient-ils, d’avoir toute la documentation nécessaire parce que les statistiques ont prouvé que presque 70% des entreprises congolaises ne participent ou ne prennent pas part au processus.avec toute la documentation nécessaire. Les statistiques ont prouvé que presque 70% des entreprises congolaises ne participent ou ne prennent pas part au processus.

« Et donc, nous leur avons montré comment présenter un dossier d’appels d’offres pour être éligibles, où doivent-ils avoir les informations, comment s’enregistrer sur la plateforme mondiale des Nations-Unies où les offres sont lancées. Nous leur avons transmis les valeurs que prônent les Nations-Unies parce qu’elles œuvrent pour le bien-être des populations. Toutes les entreprises sont appelées à travailler avec nous pour nous aider à mener à bien nos programmes d’activités dans l’accompagnement du Gouvernement. Au sortir de cet atelier, nous avons des partenaires acquis à la cause de l’humain. Nous croyons qu’elles deviendront des championnes de développement et nous comptons sur elles », a-t-il précisé.

A noter qu’une formation est également prévue pour la deuxième cohorte en novembre de cette année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
11 × 22 =