Des femmes formées sur les  »Activités Génératrices de Revenus ”.

0
474

Cinquante (50) jeunes femmes entrepreneures de Brazzaville ont renforcé, du 14 au 15 décembre 2021, leurs capacités techniques et opérationnelles sur les Activités Génératrices de Revenus, pouvant les permettre, une fois constituées en réseau ou groupement d’intérêt économique d’être plus dynamiques. Organisé par le ministère de la promotion et de la femme et de l’intégration de la femme au développement en partenariat avec le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD), cet a telier a été mise en place dans le cadre du Plan de Travail Annuel 2021: « Appui technique aux femmes promotrices d’activités génératrices de revenus (appui à la constitution des groupements par filières et à la formation à l’entrepreneuriat et aux techniques modernes de production » évoluant à Brazzaville, Pointe-Noire, Dolisie, Mouyondzi et Ouesso.

Cette rencontre de deux (02) jours a été l’occasion pour ces participantes d’échanger et d’être orientées sur des points et questions portant : Comment identifier, créer une micro-entreprise et comment élaborer un business ? Comment gérer une micro-entreprise? Comment financer une micro-entreprise ? Environnement institutionnel économique et professionnel de la micro-entreprise ; Importance et avantages d’un groupement d’intérêt économique; Le rôle des partenaires techniques et financiers (PNUD) dans l’appui à l’autonomisation des femmes et le suivi-évaluation des programmes.

« Cette formation intègre l’atteinte des Objectifs de Développement Durable 1, 2 et 5 à savoir: l’éradication de la faim, de la pauvreté et de la promotion de l’égalité entre les sexes ainsi que l’autonomisation. La formation, au détriment des participantes, reste la condition essentielle pour la pérennisation de leurs activités; à mesure que le statut de la femme progresse et celui delà famille s’améliore », a estimé Nathalie Blanche KAKI, Directrice de cabinet du Ministre de la Promotion de la Femme et de l’Intégration de la Femme au Développement.

En outre, les femmes promotrices des AGR, réparties en groupes ont travaillé sur l’élaboration de la feuille route pour les prochaines étapes de l’accompagnement de la création des groupements d’intérêt économique et la priorisation de leurs besoins.

« L’entrepreneuriat est, avec l’éducation et la formation, un des vecteurs permettant à chaque femme d’atteindre cette autonomisation qui lui permettrait de dépasser les entraves qui l’oppriment traditionnellement, de jouer pleinement son rôle au sein de la société et ainsi de contribuer au développement économique de son pays. Le PNUD, pour sa part ne ménagera aucun effort pour oeuvrer à la promotion de l’entrepreneuriat féminin en République du Congo » , a déclaré Joseph Ikoubou, Conseiller au programme Gouvernance/PNUD, représentant le Représentant-résident du PNUD Congo.

A l’issue de cette formation, les participantes félicitant le ministère et le PNUD pour la qualité des enseignements mis à leur portée au cours de cette formation, ont formulé des recommandations à l’endroit des pouvoirs publics à savoir : mettre en place un programme pour améliorer l’accès des femmes entrepreneures promotrices d’activités génératrices de revenus (AGR); créer les structures d’encadrement pour améliorer les connaissances économiques des femmes entrepreneures promotrices d’AGR ; mettre en place un programme sur l’autonomisation des femmes; mettre en place un Fonds de garantie pour soutenir ces femmes entrepreneures ; inciter les femmes à la création du Groupement d’Intérêt Économique ; les accompagner dans formalisation des entreprises, financièrement et matériellement ; promouvoir la formation des femmes, etc.

Notons que l’organisation des missions d’appuis des activités des femmes déjà organisées en groupement ainsi que le renforcement de leurs capacités est une nécessité qui s’impose actuellement pour favoriser la participation des femmes au développement économique et social du Congo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =