Le Ministre de l’Enseignement Technique, Ghislain Thierry Manguessa Ebomé s’est rendu, ce 31 mai 2021 dans la partie Sud de brazzaville, en compagnie des responsables en charge de l’enseignement technique, pour visiter un certain nombre d’établissements scolaires d’enseignement technique et professionnel. L’objectif était de s’assurer des conditions de travail et de s’informer sur leur situation.

Accompagné d’une forte délégation, du maire de Madibou, le Ministre a visité le Lycée d’Enseignement Professionnel Agricole Amiral Cabral (LEPAAC) à 17km de Brazzaville et le Lycée professionnel Alphonse Kintombo de Mantsimou dans le 8è arrondissement Madibou, le Collège d’Enseignement Technique (CET) Théophile Mbemba avec le Cycle BEP(Brevet d’Etude Professionnelle) à Bacongo, il s’est ensuite rendu à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts Paul Kamba, au Centre de Formalités Administratives (CFA) à Makélékélé.

Dans chaque école, il a parcouru les
salles d’atelier Utilisation et expérimentation des machines agricoles, l’atelier Électricité Automobile, le laboratoire des produits de transformation alimentaire (fruits en jus et yaourt), le laboratoire de biologie et d’analyse zooveterinaires.

En outre, il a découvert le travail des élèves des filières de menuiserie, des métiers de service (coiffure-esthétique-cosmetique, couture, cuisine et pâtisserie, musique, arts plastiques, etc).

Immense joie pour ces apprenants qui ont apprécié cette initiative du Ministre pour toucher du doigt la réalité de ce qu’ils font. Par ailleurs, certains ont expliqué quelques difficultés rencontrées pour pouvoir accroître la productivité des produits et l’amélioration des conditions de travail.

A l’issue de ces visites, il a rappelé la mission de l’Etat dans ce secteur en indiquant :

« sous la direction du Président de la République, des investissements ont été faits dans ce pays et ont permis de porter notre système d’enseignement technique et professionnel à un niveau appréciable. Il ne reste qu’aux responsables, c’est-à-dire le personnel de l’enseignement technique et professionnel, dédiés à l’accompagnement de la mission de formation pour notre élite de demain se mettre résolument au travail en faisant de telle sorte que l’on sorte d’un système classique pour un système de productivité qui feront de ces établissements des véritables lieux de la production, de la professionnalisation; ceci pour permettre à cette jeunesse de se prendre en charge mais surtout permettre au Congo de se mettre à un niveau de développement acceptable pour l’avenir du pays ».

Sur les difficultés posées, le Ministre Thierry Ghyslain Ebome Manguessa a indiqué que le Gouvernement reste engagé de par sa responsabilité dans l’obligation de répondre dans la mesure du possible aux doléances, difficultés et desiderata soumis par le personnel et apprenants dans les écoles professionnelles visitées.

Notons que le ministère de l’enseignement technique et professionnel tend poursuivre cette série de visites dans d’autres établissements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
30 − 11 =