Au cours de ce mois de mars marquant la date de naissance et du décès de feue Édith Lucie BONGO ONDIMBA (10 mars 1964 à Brazzaville – 14 mars 2009 à Rabat-Maroc), la ville d’Oyo dans le département de la Cuvette (République du Congo) va abriter le 09 mars 2024 un important Forum International sur le thème « Le SIDA et les maladies émergentes & Hommage à Édith Lucie BONGO ONDIMBA, Première Présidente de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique contre le SIDA ». Cette rencontre placée sous le haut patronage du Président de la République du Congo Dénis SASSOU-NGUESSO, sera l’occasion d’encourager les échanges sur la lutte contre le SIDA, les défis de la santé et les maladies émergentes en Afrique et de rendre hommage à Dr. Édith Lucie BONGO ONDIMBA (ELBO : 1964 – 2024), pour son engagement exceptionnel et exemplaire dans la lutte contre le SIDA et la sante des femmes et des enfants en Afrique.

Au cours de ce Forum, il sera question pour les participants, d’intensifier le contrôle de la pandémie du VIH/Sida et renforcer la réponse aux maladies émergentes ; d’inviter toutes les parties prenantes à construire des systèmes de santé résilients capables d’offrir des soins de santé indispensables, équitables, abordables et de qualité dans l’objectif de la Couverture Sanitaire Universelle pour tous en Afrique d’ici à l’an 2030 et ce conforme ment aux Objectifs de Développement Durable ; de construire des partenariats impliquant les décideurs et les acteurs, basés sur des principes de solidarité, d’équité et de fraternite pour la santé comme un des droits fondamentaux de l’Homme et de la Femme. En outre, cette édition permettra aux différents participants de mener des riches réflexions en s’engageant a investir davantage dans la santé, 23 ans après la Déclaration d’Abuja de l’Union Africaine en 2001.

Cette grande assise scientifique et médicale réunira d’éminentes personnalités de la santé mondiale. Parmi lesquels : Michel SIDIBÉ , Envoyé spécial de l’Union Africaine pour la création de l’Agence Africaine du Médicament depuis 2021, Ancien Secrétaire Général Adjoint des Nations Unies et Directeur Exécutif de l’ONUSIDA (2009–2019) ; Matshidiso Rebecca Moeti, Directrice Régionale de l’OMS pour l’Afrique ; Marc Gentilini, Président honoraire de l’Académie Nationale de Médecine, France.

Le Forum International sera clôturé par la présentation du Prix É dith Lucie BONGO ONDIMBA de la Conférence Internationale sur le SIDA et les Maladies Sexuellement Transmises en Afrique récompensant la femme ayant réalisé la recherche la plus pertinente dans le domaine du VIH/Sida en Afrique.

Notons qu’au cours des trois dernières décennies, le continent africain a fait des progrès constants dans l’amélioration de la sante de la population. Le taux de mortalité générale a baissé de 37 % entre 2000 et 2015 et l’espérance de vie a augmenté de 10 ans entre 2000 et 2019. S’agissant du VIH/Sida, le continent africain abrite 65% du nombre total des personnes vivant avec le VIH dans le monde. L’Afrique a connu des progrès importants en matière d’accès au traitement. Les 3/4 des personnes vivant avec le VIH en Afrique subsaharienne suivent désormais un traitement antiretroviral. Le nombre total des contaminations a diminué de près de 60% en Afrique Australe et de près de la moitié en Afrique de l’Ouest depuis 2010.

Les pays africains poursuivent avec l’aide de la coopération internationale leurs efforts pour atteindre les objectifs dits 95-95-95.