Fermée temporairement pour cause de travaux, l’Agence Congolaise pour la Création des Entreprises (ACPCE) a rouvert ses portes au public. La Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Artisanat et du Secteur Informel, Mme Lydia MIKOLO a procédé, ce 14 juin 2022 à Brazzaville, à l’inauguration de ce bâtiment qui a subi une touche de modernisation. Sous sa nouvelle casquette, cette agence permettra aux agents de travailler dans les meilleures conditions, conformes aux normée de qualité, d’hygiène et de sécurité au travail.

Les travaux d’aménagement ont été effectués pendant près de deux (02) mois dans de ce bâtiment qui abrite la direction générale et la direction interdépartementale. Ces travaux ont consisté en la mise en place et réalisation du carrelage, la menuiserie, l’étanchéité et le staff, l’électricité et la climatisation, la plomberie et les sanitaires, la peinture, l’équipement mobilier, l’aménagement de la salle de réunion, l’aménagement d’une cafétéria et d’un espace repas pour le personnel, l’aménagement floral, l’aménagement du mobilier ainsi que la présentation de la façade principale.

« Ces travaux devraient donc créer des conditions de travail plus confortables à nos agents; offrir aux chefs d’entreprises et aux porteurs de projets, un cadre de formalisation moderne, professionnel et attractif. De meilleures conditions de travail induisent donc un climat professionnel serein, en plus de renforcer le sentiment de fierté et d’appartenance à la structure. Il en découle alors de meilleures performances », a précisé M. Dieu-Merci Emériand Kibangou, Directeur Général de l’ACPCE.

Outre les remerciements adressés à l’ensemble des personnes physiques et morales ayant contribué à l’aménagement réussi de ce local, le Directeur Général de cette structure a profité de cette occasion pour solliciter l’appui constant de la Ministre et du Gouvernement pour que les réformes proposées avec le concours des acteurs de l’écosystème, ainsi que ceux des administrations partenaires soient adoptés par la prochaine loi de finances. « Nous plaisons pour que les ressources prévues pour la digitalisation des procédures soient rendues disponibles pour l’atteinte de l’objectif assigné à l’ACPCE, à savoir la création de l’entreprise en moins de 48h », a-t-il insisté.

L’entreprise, dans ses trois (03) rôles essentiels: l’impulsion, la création d’emploi et l’innovation, doit être placée au centre des préoccupations dans la société. Sa création, son développement et sa pérennisation, a rappelé la Ministre Jacqueline Lydia MIKOLO, ne peuvent se faire sans le soutien des pouvoirs. Ce qui justifie l’engagement pris par le Président de la République dans son projet de société « Ensemble poursuivons » ,p.25, de « Faire fonctionner de façon optimale, le Guichet Unique des Entreprises », pour que les délais de création n’excédent véritablement pas les 72 heures ».

Le résultat du bulletin de création des entreprises 2015-2021, à en croire la Ministre, a mis en évidence le fait que les micros, très petites, petites et moyennes entreprises, constituent la base du tissu économique du Congo par leurs poids et leurs importances.

C’est dans cette optique que la Ministre a indiqué que « l’amélioration des conditions d’accueil et le travail de l’Agence est une nécessité absolue si nous voulons renforcer l’attractivité de notre économie. Nos entrepreneurs accomplis et en devenir, doivent trouver ici un espace convivial et professionnel, propice à la formalisation et au développement de leur société où ils pourront bénéficier des conseils et des actes officiels de qualité et en temps opportun. Le cadre est donc planté pour que les chefs d’entreprise et les porteurs de projet de création d’entreprise puissent utiliser sans limite les espaces mises à leur disposition ».
A cet effet, elle a émis le souhait de voir cette modernité s’accompagner d’une nouvelle culture professionnelle débarrassée des antivaleurs.

A noter que l’ACPCE se trouve à jouer un rôle centrale dans l’atteinte de ces objectifs de diversification de l’économie liés à la digitalisation des procédures et au respect des délais réglementaires. Elle est l’instrument par excellence que l’Etat à mis à la disposition des porteurs de projets, entrepreneurset futurs entrepreneurs pour formaliser leurs activités économiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
1 + 14 =