En vue de faciliter l’apprentissage à distance pour répondre aux défis modernes de la digitalisation suite aux perturbations occasionnées par la pandémie de COVID-19, un protocole d’accord sur le projet « Y’ello digital school » a été signé, ce 25 août 2021 à Brazzaville, entre le Ministre de l’Enseignement Préscolaire, Primaire, Secondaire et de l’Alphabétisation, Jean-Luc Mouthou, et le président exécutif de la Fondation MTN Congo, Ahyam Mouss.

Les outils exploités dans la digitalisation se diversifient, entre les applications mobiles, des salles multimédias modernes et interactifs, véritable vitrine online.

C’est dans ce cadre que ce protocole d’accord qui vise la modernisation du système éducatif congolais s’exécute sur deux (02) piliers à savoir : la mise à disposition de l’application ‘’Ayoba’’ qui permettra aux élèves et enseignants d’un établissement donné d’échanger des informations relatives aux enseignements en format audio et vidéo puis la redynamisation de la plate-forme ” École à domicile ” comportant des ressources pédagogiques et un espace d’échange entre élèves et chercheurs de l’Institut national de Recherche et d’Action Pédagogiques (INRAP).

Pour le Ministre Jean-Luc Mouthou, le processus de la modernisation du système éducatif congolais, tant souhaité par le Président de la République passe par un certain nombre de mécanismes, par l’implication d’un certain nombre de partenaires et d’institutions.

« Ce matin, nous avons eu l’honneur de parapher avec la Fondation MTN Congo un protocole d’accord qui encadre l’ensemble des actions que nous menons déjà avec elle depuis fort longtemps. Nous saluons son accompagnement qui nous aura permis de mettre en place le processus visant l’école à domicile qui nous a aidé à sauvegarder notre système éducatif, de mettre en place le processus de continuité pédagogique. Voilà les choses que nous allons dorénavant pouvoir faire aisément dans le cadre de ce partenariat », a-t-il précisé.

MTN Congo, à travers sa Fondation, a indiqué le directeur exécutif de cette structure, a préféré digitaliser l’école, c’est-à-dire à apporter des outils numériques au Ministère de l’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation pourqu’ils servent moderniser l’école congolaise ; clé d’une bonne formation.

Ces deux segments du projet seront réceptionnés officiellement à la rentrée scolaire 2021-2022.

Après la signature du protocole d’accord, les deux parties prenantes ont visité dans les locaux de l’INRAP une salle en cours de travaux où sera abrité un espace multimédia devant servir de support hotline. Cette salle comprendra un parc informatique et une connexion internet susceptibles de satisfaire les besoins des élèves et enseignants.

Crédit photo 1: Adiac

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
29 − 3 =