Dans le cadre de l’élection présidentielle en République du Congo tenue le 17 et 21 mars 2021, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) avait déploié des observateurs électoraux pour une mission internationale d’observation. Après élection, les observateurs, au cours d’une conférence de presse organisée le 23 mars à Brazzaville, ont jugé dans leur déclaration préliminaire que le scrutin s’est déroulé dans un climat apaisé avec un engouement des électeurs, exceptés quelques irrégularités mineures constatées. Supervisée par le Ministère des affaires étrangères, cette rencontre a connu la présence des ambassadeurs accrédités au Congo.

Ouvrant cette conférence de presse par une minute de silence, la Mission internationale de la CEEAC a exprimé ses sincères condoléances à la Nation congolaise suite au décès du candidat Guy-Brice Parfait Kolelas.

Conduite par S.E.M. Sergio Esono Abeso Tomo, cette mission internationale d’observation électorale de la CEEAC, a souligné la déclaration préliminaire, a pu suivre la fin de la campagne électorale, les actualités politiques liées au processus électoral et a observé le vote des forces de défense et de sécurité le 17 mars et celui du 21 mars 2021. Ces équipes ont observé l’ouverture et les opérations de vote dans 121 bureaux de vote dans tous les arrondissements de Brazzaville, à Kintélé et Kinkala dans le Département du Pool, à Madingou dans le Département de la Bouenza et enfin à Pointe-Noire.

« La mission a observé globalement que ce scrutin s’est déroulé dans le calme, un engouement timide des électeurs au démarrage du scrutin et une mobilisation assez importante dans l’après-midi jusqu’à la clôture du scrutin » , a indiqué la Mission de la CEEAC, après avoir fait un bref aperçu des objectifs et méthodologie de la mission, le contexte politique et sécuritaire, la campagne électorale, l’observation du vote.

Par ailleurs, la Mission internationale de la CEEAC a relevé quelques insuffisances qui ne sont pas de nature à entacher globalement la bonne tenue et le déroulement de l’élection. « La Mission a relevé des perturbations du réseau d’internet le jour du scrutin et les autres jours suivants. La plupart des bureaux de vote visités ont ouvert avec un relatif retard de 30 minutes à 2h dans certains centres de vote, une absence d’harmonie et de maîtrise par certains membres des bureaux de vote dans la procédure de clôture et de dépouillement du scrutin » , a noté cette Mission dans sa déclaration préliminaire.

En ce qui concerne la liste électorale et cartes d’électeurs, elle a souligné que dans la plupart des bureaux de votre visite, il était fait état des listes additives permettant aux électeurs de voter. Aussi, sur le secret du vote, la sécurité, les mesures sanitaires contre la Covid-19, la clôture et dépouillement du vote, toutes les opérations ont eu lieu dans un atmosphère calme et propice, conformément à la loi électorale.

Plusieurs recommandations ont été faites au Gouvernement, à l’administration électorale, aux candidats et partis politiques. Il s’agit entre autres de : maintenir et renforcer le dialogue politique permanent et inclusif en ce qui concerne l’organisation des élections, renforcer les capacités des agents électoraux dans la maîtrise des procédures électorales , impliquer suffisamment les organisations de la société civile nationale dans le processus électoral, intensifier les actions d’éducation civique et électorale en vue d’accroître le niveau d’appropriation du processus électoral par la population, veiller à la vulgarisation des textes électoraux et à les rendre disponible dans les bureaux de vote, être des acteurs permanents de la paix en évitant tout acte susceptible de la compromettre, recourir aux voies légales en cas de contestations ou revendications éventuelles, continuer la mobilisation de la population dans l’appropriation de la vie politique du pays.

« L’ élection du 21 mars 2021 s’est bien déroulée dans le calme et dans la sérénité. L’engouement des électeurs congolais pour ce scrutin était manifestement important. La Mission de la CEEAC félicite le peuple Congolais pour sa maturité politique et pour sa participation à cette élection. Elle exemple tous les candidats à respecter le verdict des urnes. Elle félicite également les autorités gouvernementales, la Commission Nationale Electorale Indépendante, les acteurs politiques et les forces de sécurité qui ont contribué à la tenue du scrutin. Elle exprime par ailleurs toute sa reconnaissance aux autorités congolaises pour leur implication en vue de faciliter le travail de la Mission » , a conclu dans leur déclaration préliminaire, la Mission internationale d’observation électorale de la CEEAC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
26 ⁄ 2 =