L’artiste Mariusca MOUKENGUE dit « Mariusca la Slameuse » a signé l’accord de collaboration avec l’organisme onusien UNICEF représentée par Dr Chantal UMUTONI en sa qualité de Représentante Résidente en République du Congo. En tant que nouvelle championne et porte-parole des enfants en République du Congo, elle permettra, à travers son art, d’accentuer le plaidoyer auprès du public sur les questions liées à l’éducation, la protection contre toutes formes de violence et l’exploitation, la santé, la nutrition, l’eau et l’hygiène, l’inclusion sociale et l’importance de donner une voix aux jeunes.

En la nommant championne pour les droits des enfants, l’UNICEF Congo Brazza encourage les personnalités publiques à s’y engager. Pour la Représentante de l’UNICEF, cette collaboration va permettre d’amplifier cette voix pour les enfants et jeunes car toute cette couche sociale vivant au Congo doit jouir de ses droits qui nécessitent à être respectés puisque l’Etat congolais a souscrit à plusieurs conventions y relatives.

« Notre nouvelle collaboratrice et championne va vraiment travailler pour lutter contre la violence dans toutes ses formes (violence dans les écoles, violence basée sur le genre, violence contre les enfants vulnérables). Nous sommes sûr qu’avec elle, nous allons vraiment défendre les enfants. Nous sommes convaincus qu’avec son engagement déjà démontré, les enfants du Congo auront une voix puissante pour parler de leur part », a-t-elle expliqué devant ses collaborateurs et quelques enfants présents à cette cérémonie.

Après la signature, elle a exprimé un sentiment de reconnaissance, de responsabilité, une fierté, une évidence, un privilège de rejoindre l’équipe de l’UNICEF parce que « j’ai toujours cru que l’avenir des enfants se bâti aujourd’hui. Nos adultes de demain, c’est aujourd’hui qu’on doit les forger. A travers l’éducation de mes parents, j’ai su très tôt qu’il fallait, qu’on soit enfant ou adulte, ne pas se taire face aux injustices et certaines violations », avoue Mariusca, avant de remercier profondément l’UNICEF d’avoir porté son regard sur sa personne et sur l’art notamment le Slam. 

En outre, l’artiste Slameuse espère compter sur la participation et l’implication de tous pour pouvoir arriver à porter haut la voix des enfants et à défendre leurs droits. « Nos enfants, c’est l’avenir de demain. Ce qu’ils seront demain dépend de ce que nous faisons d’eux aujourd’hui. Donc il est important que tous nous nous engageons ensemble pour protéger les enfants contre les multiples exploitations dont ils sont victimes au quotidien », indique-t-elle.

Elle a profité de l’occasion pour appeler toutes les personnes à s’impliquer dans cette question de protection de l’enfant.

Spécialiste du Slam, MARIUSCA est une artiste engagée à travers ses textes qui parlent sur divers thèmes souvent 5liés aux droits de l’homme. Elle a réalisé de nombreuses représentations tant au niveau national et international. Plusieurs prix lui ont été décernés au Congo et à l’étranger. Au niveau international, elle figure  aussi parmi les lauréates du prix « Prince Claus 2022« , distinction attribuée pour son projet « Slamunité » traduisant son engagement auprès des jeunes. Ce concept qui l’a permis d’animer de nombreux ateliers au Congo (Brazzaville et Dolisie), et dans la sous-région africaine (RDC, Cameroun et Tchad) vise à encourager les jeunes filles touchées par les injustices sociales, à utiliser la parole comme arme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
16 ⁄ 16 =