Dans le cadre des festivités du mois de l’Europe axé sur le thème « Ensemble, tissons l’avenir », il a été lancé officiellement par l’Union Européenne en République du Congo, l’ensemble des activités y relatives. Le 09 mai 2023 à l’Institut Français du Congo à Brazzaville, a eu lieu, en soirée, un double événement : le vernissage de l’exposition et la projection du film européen. Plusieurs invités de marque ont pris part à cet événement, à l’instar de l’Ambassadeur de l’Union Européenne en République du Congo, de l’Ambassadeur de France et bien d’autres.

Des moments forts ont marqué cette soirée  notamment le vernissage de l’exposition “L’EUROPE EN BD” : 13 planches pour retracer l’histoire de la construction européenne, la visite guidée puis la projection d’un film intitulé « Tori et Lokita ». Ce court métrage purement dramatique tracé l’histoire de deux adolescents arrivés seuls d’Afrique, découvrent la drôle vie qui les attend dans leur pays d’exil, la Belgique. Ils se sont rencontrés en traversant la Méditerranée et sont devenus inséparables, frère et soeur de cœur. Tori, qui était considéré comme un sorcier dans son pays d’origine, le Bénin, s’est vu reconnaître un statut de réfugié. Mais Lokita ne parvient pas à obtenir les papiers qui lui donneraient la possibilité de vivre paisiblement en Belgique et d’entamer la formation d’aide ménagère dont elle rêve.

Pour l’Ambassadeur de l’Union Européenne, Giacomo DURAZZO , la diplomatie culturelle est l’un de domaine permettant à l’institution de produire un impact meilleur dans le support des projets mis en œuvre, aussi dans l’appui et la formation des acteurs du secteur culturel ; « Le Festival du film européen qui offre une vitrine bien que partielle de la diversité du cinéma européen en constitue un autre exemple. Nous pourrions donc tout à fait, dans le cadre de ce cluster concevoir ou accompagner un futur projet cinématographique entièrement tourné vers le cinéma congolais ou dans une approche Europe-Congo, pourvu que ce projet s’inscrive dans une démarche de renforcement de capacité de la chaîne de valeur audiovisuelle, au bénéfice des acteurs évoluant dans ce domaine et contribue à valoriser la richesse du cinéma congolais en particulier et général dans son dialogue avec l’Europe », a-t-il précisé.

Depuis deux ans, l’institution à travers l’espace Yaro, a mis en œuvre un projet d’appui au renforcement des pratiques artistiques pour environ 130.000 euros (environ 85 millions de FCFA).
Pour cela, Giacomo DURAZZO , demande aux artistes de s’en approprier, invitant tous à travailler ensemble pour faire de ce secteur un levier de diversification économique.

«  Je voudrai donc invités les acteurs et opérateurs du monde du cinéma à prendre connaissance de ces outils d’aide à la création et à se les approprier. Je ne m’adresse pas seulement aux cinéastes mais également aux décideurs congolais, à nous partenaires au développement, aux médias et au public. Nous devons tous, apporter notre pierre à l’édifice afin de faire du secteur du cinéma et de la culture en général, un levier de diversification économique en plus d’offrir une belle vitrine à la richesse culturelle congolaise. », a-t-il conseillé.

De son côté, François BARATEAU , Ambassadeur de France au Congo, a déclaré que tout au long de ce mois de l’Europe, « vous verrez une Europe de multifacettes, dans ses dimensions à la fois politique, économique, sociale et culturelle et dans son dialogue avec les autres. L’autre aspect que je voudrais mettre en avant, c’est notre volonté de célébrer à travers ce mois de l’Europe, les liens étroits qui unissent l’UE et ses Etats membres car sans ces derniers, il n’y a point d’union européenne qui tienne ».

L’Europe en bande dessinée retrace l’histoire de la construction européenne de la première déclaration de Robert Schuman le 9 mai 1950 en passant par le lancement de la première fusée européenne dans l’espace jusqu’au récent accord sur le plan de relance européen en juillet 2020. Cette année, la célébration de cet événement s’inscrit également dans le contexte du 60ème anniversaire du partenariat UE-Congo dont il sera question tout au long de ce mois.

Carmela M. / PANORAMIK-ACTU