Ouverte à Brazzaville le 27 avril 2021 en présentiel et en virtuel en raison de la crise sanitaire Covid-19, la 5è édition du salon Osiane se poursuit avec l’organisation de plusieurs activités au public. « Ensemble, construisons l’électricité de demain » est le thème de l’atelier organisé, le 29 avril, par la société Énergie Électrique du Congo (E²C) sous le patronage de son directeur général Jean-Bruno Adou Danga. L’objectif de cet atelier a été, pour cette société électrique, d’être encore plus proche de ses clients et autres parties intéressées à travers la présentation de ses potentialités, nouvelles solutions numériques, la promotion de la bonne gouvernance et le développement durable.

Au cours de cette rencontre riche en partage d’expérience, les panélistes, tour à tour, ont expliqué et présenté la digitalisation au service de l’expérience E²C avec des nouveaux produits qui intègrent le numérique , partant de l’inventaire physique de consommateurs d’électricité et pose compteurs BT, de la réactualisation du Call Center 4242, du système de paiement et consultation des factures en ligne, de la mise à la disposition d’une agence en ligne, des compteurs Pelisa, de l’application Toyebana, d’un Data Center, l’ouverture d’agences de proximité pour satisfaire les clients.

Les participants à l’atelier.

Pour un des exposants et agent E²C, sur le plan de la production, la société E²C a permis la sécurisation et la garantie de la production d’énergie, la réhabilitation des groupes de centrales hydroélectriques, la réduction considérable du nombre black-out par rapport à l’année 2020, l’augmentation de la capacité de transformation et le transit des énergies produites vers les grands points de consommation comme Brazzaville et Pointe-Noire afin de réduire les délestages. Sur le plan de la distribution et caresser la réduction de la durée de délestage l’amélioration de la qualité de l’énergie distribuer existe de délestage des énergies électriques la densification du réseau de distribution et des délais de raccordement de client pour raisons de difficultés.

« Je profite de cette occasion pour s’excuser auprès de notre clientèle par rapport aux perturbations que nous connaissons en ce moment. Tant que notre réseau aura cette topographie linéraire, il serait toujours difficile d’avoir une stabilité à 100 %. Quand nous tirons un peu plus l’énergie du côté de Pointe-Noire, on atteint une puissance donnée et la tension baisse; d’où les délestages. A l’époque, cela n’existait pas parce que c’était 80 MW pour Brazzaville et aujourd’hui 100 MW; Pointe-Noire à 40 MW jadis et aujourd’hui à 180 MW. C’est dire que le niveau a changé. Mais La société Energie électrique du Congo (E2C) s’emploie à l’amélioration du circuit de distribution de l’électricité, à la décongestion des postes surchargés et à l’augmentation de la capacité des transformateurs dans certains quartiers . L’atteinte de cette satisfaction passe aussi par la digitalisation du parcours de nos clients afin de rendre l’information disponible à tout moment » , a dit le DG Jean Bruno ADOU DANGA, lors de la séquence des questions-réponses.

En outre, il a appelé la population congolaise à faciliter la tâche aux agents E²C qui passent dans les parcelles pour travailler.

Le DG de E²C lors d’une interview

« L’opération inventaire que nous sommes en train de faire, la pose des compteurs BT permettent aussi de diminuer les perturbations, de maîtriser les consommations et donc de décharger nos transformateurs. Soutenez cette opération, c’est un salut pour tout le monde car ça nous permettra d’arranger et d’améliorer la desserte électrique dans les quartiers » , a-t-il renchéri .

Notons qu’à l’issue de l’atelier, une visite guidée au stand E²C a été organisée pour présenter au public les métiers de E2C dont la production, la distribution et la commercialisation ainsi que les différents projets informatiques propulsés par la société pour améliorer et maximiser sa relation client.

Stand E²C au Salon Osiane 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
21 ⁄ 7 =