A une semaine de la tenue de l’élection présidentielle du 21 mars 2021 sur l’ensemble du territoire national, le président du Conseil national des républicains (CNR), Frédéric Bintsamou dit Révérend-Pasteur Ntumi a indiqué, au cours d’une conférence de presse tenue, le 13 mars à Mounkala dans le département du Pool, que cette élection présidentielle doit se faire dans le respect des règles du jeu démocratique, dans la paix et la transparence.

« Le Conseil National des Républicains (CNR) pense que l’élection présidentielle doit se faire dans la paix, la transparence, la liberté et dans le respect des règles du jeu démocratique. Elle ne doit pas être l’occasion de réveiller les vieux démons de la division, la haine, le règlement de comptes, comme il y a de cela quelques années », a précisé le Révérend Pasteur .

A cet effet, ayant marqué sa présence au dernier meeting de Guy Brice Parfait Kolélas en 2016, cette fois-ci à l’élection présidentielle du 21 mars 2021, le président du CNR a laissé entendre qu’il est neutre et ne soutient personne.

Répondant à la préoccupation sur les accords de cessez-le-feu et de cessation des hostilités avec le gouvernement en décembre 2017 dans le département du Pool, il a souligné : « Nous mobilisons nos énergies pour consolider cette paix nuit et jour. Seulement j’attends les lignes qui restent parce que cet accord prévoit que je puisse avoir un statut particulier. C’est ce statut qui doit me permettre de poursuivre la paix. Il y a aussi des ex-combattants qui y attendent depuis quelques années la réinsertion » .

Ainsi donc, il a demandé au pouvoir en place de poser des actes concrets en sa faveur en application de l’accord de paix. Crédit photo : Adiac

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
17 + 3 =