Le comité de pilotage du Projet d’Appui à la Promotion des Moyens de Subsistance Durables dans le département du Pool (PASD) a tenu, ce 10 février 2021 à Brazzaville, sa deuxième session ordinaire sous les auspices du Ministre, Haut Commissaire à la réinsertion des ex-combattants M. Euloge Landry Kolélas. Cette session a pour objectif général de contribuer à l’atteinte des résultats escomptés du projet par l’approbation de ses documents de travail.

Les participants, au cours de cette réunion, constitueront un cadre d’échange, sous forme de conférence-débat, pour suivre les différentes présentations des documents par le chef de projet afin qu’ils formulent des orientations nécessaires à l’équipe et qu’ils esquissent des recommandations à la revue à mi-parcours du projet prévue du 15 au 19 février 2021. Aussi, ils auront pour tâche d’examiner et approuver les plans de travail et budgets annuels 2020 et 2021 du PASD, l’état d’avancement des activités du PASD, de formuler des orientations nécessaires à l’unité de gestion du projet.

Le PASD, mis en œuvre dans trois (03) districts dans le département du Pool (Goma Tsé-tsé, Kinkala et Mindouli) comprend trois composantes à savoir : stimulation de l’amélioration des moyens de subsistance; promotion de l’utilisation durable de l’énergie, en mettant l’accent sur les usages domestiques et productifs ; gestion et administration du Projet, Suivi et évaluation, et diffusion des connaissances.

« Le PASD a pour objectif général de contribuer à l’amélioration de l’accès aux moyens de subsistance durables dans les communautés cibles du département du Pool. La présente session du comité de pilotage que nous tenons ce jour doit être une session décisive devons nous permettre de faire un bilan à mi-parcours de la mise en œuvre de passe des en vue de sa projection dans son avenir » , a indiqué le Ministre, Haut Commissaire à la réinsertion des ex-combattants M. Euloge Landry Kolélas.

Pour le coordonnateur du projet, Jean-Pierre Nakountala, 194 projets ont été faits par les communautés cibles de Koubola et Linzolo (Goma Tsé-tsé), de Yalavounga et Yangui (Kinkala) et de Matensama et Missafou (Mindouli) concernant les activités génératrices de revenus telles que l’agriculture, le maraîchage, la pisciculture, la culture vivrière, l’élevage, l’apiculture, le commerce… Ces projets approuvés sont en phase d’exécution.

Lancé officiellement le 8 juin 2019 à Kinkala, le Projet d’Appui à la Promotion des Moyens de Subsistance Durables dans le département du Pool (PASD) est un projet du Gouvernement congolais financé par la Banque Mondiale à travers le Fonds japonais de développement social à hauteur de 1,325 milliard Fcfa, au titre de don, suite aux événements malheureux que le département du Pool a connu au cours de ces dernières décennies.

Crédit photo : Adiac

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
12 − 11 =