Les épreuves du Baccalauréat général, session de juillet 2021 ont démarré, ce mardi 13 juillet 2021 sur toute l’étendue du territoire national. Le lancement officiel des épreuves a été effectué ce matin dans la capitale brazzavilloise par le Ministre de l’enseignement prescolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Jean-Luc Mouthou.

Pour cette session de juillet 2021, 93.997 candidats, de toutes séries confondues, répartis en 246 centres dont un à Luanda et un autre au Cabinda, sont allés à la conquête du précieux sésame qui couronne la fin des études secondaires et ouvre les portes du monde universitaire. A Brazzaville, on note 107 centres dans lesquels sont inscrits 46.4406 candidats dont 24.412 filles.

En dehors du premier centre, le lycée A.A. Aneto 1. où a eu lieu le lancement officiel après l’ouverture des malles scellés sous cadenas intelligents, le Ministre Jean-Luc Mouthou , en compagnie d’une forte délégation a sillonné d’autres centres notamment le lycée de la Révolution, l’école Immatriculée conception à ouenzé, le complexe scolaire Anne-Marie Javoueh (centre-ville) et enfin le lycée Sébastien Mafouta dans le 8ème arrondissement Madibou.

Le Ministre Jean-Luc Mouthou répondant à la presse à l’issue de la ronde…

« Notre bonheur est total pour cette première journée au travers de laquelle nous avons vu et su que les 93.065 candidats sur les 247 centres ont retrouvé une place pour compétir pour cet examen majeur. Il ya de la satisfaction de notre côté. Il s’agit une fois de plus de rappeler aux enfants les bonnes mœurs notamment les valeurs de travail pour qu’ils ne puissent que compter sur ce qu’ils ont appris pour pouvoir s’admettre au baccalauréat et non sur des réseaux mafieux qui n’honorent personne. Et, c’est cet effort d’éducation et d’encadrement qu’on doit pérenniser pour que les uns et les autres comprennent que le temps de la fraude et de la triche est passé au détriment de celui de la réussite et de la récompense au bout des efforts du travail intellectuel » , a déclaré le Ministre de l’enseignement prescolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation Jean-Luc Mouthou, à l’issue de cette ronde.

Ont pris part à ce lancement officiel, le Conseiller spécial du Chef de l’État en charge de l’éducation, les représentants des présidents du Sénat et Assemblée nationale, la Représentante de l’Unicef et les cadres en charge de l’éducation congolaise.

Epreuves sur lesquels les différents candidats vont plancher durant ces 4 jours

Les résultats de ce baccalauréat 2021 seront connus probablement courant mi ou fin août.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
4 + 26 =