Réunion des coordonnateurs des projets financés par la Banque Mondiale

0
196

Ce jeudi 07 octobre 2021 à Brazzaville, la Ministre de l’Economie, du Plan, de la Statistique et de l’Intégration Régionale, Gouverneur de la Banque Mondiale pour le Congo, Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas a rencontré les différents coordonnateurs des projets financés par cette institution financière au cours de laquelle il leur a été fait mention d’améliorer l’obligation de redevabilité de leurs activités au profit de la tutelle.

 L’objectif de cette séance,  selon la Ministre, est de parvenir à réunir une majorité de coordonnateurs pour donner à chacun l’opportunité de s’exprimer directement et de consacrer à cet exercice le délai nécessaire à l’interactivité. 

Dans ce sens, a-t-elle affirmé que ces rencontres qui se tiendront régulièrement permettront d’apprécier le déroulement de l’exécution des projets à travers la mise à jour de l’information et de l’expression de leurs  préoccupations. Donc, à en croire la Ministre, « les coordonnateurs vont s’exprimer, le Ministre Gouverneur doit écouter, réagir, orienter, conseiller et comprendre ».

« Les Ministres sectoriels concernés, ayant pris part à la dernière revue annuelle du portefeuille des projets financés par la Banque Mondiale en République du Congo,tenue du 22 au 23 juin 2021, ont formulé diverses recommandations dont la plus récurrente : améliorer l’obligation de redevabilité incombant aux coordonnateurs au profit de la tutelle » , a souligné la Ministre Olga Ghislaine Ebouka-Babackas. 

En outre, elle a rappelé que le portefeuille actif de projet comporte 15 accords de financement dont les activités bien menées contribuent à la réduction du taux de pauvreté à travers le renforcement des capacités, l’amélioration de l’inclusion sociale notamment dans les secteurs de l’agriculture, du développement communautaire, de l’éducation, de d’électricité, de la santé, du transport, etc.

Au cours de ces rencontres, il sera donc question d’analyser l’état d’avancement des projets, d’identifier leurs difficultés, leurs forces et leurs faiblesses constatées dans la mise en œuvre; ce qui les aidera à mieux les surmonter et à sortir de leurs situations de fragilité.

 « La performance du portefeuille jugée moyennement satisfaisante, en général lors de la dernière revue, devra  enregistrer une évolution nette grâce à la régularité de nos séances de travail, la qualité de nos échanges et la restitution aux ministres de tutelle. Je vous invite à donner le meilleur de vous-même pour assurer une bonne gouvernance des projets afin que l’amélioration de la qualité de vie de nos concitoyens soit une réalité » , a conclu Olga Ghislaine Ebouka-Babackas, Ministre de l’Économie, du Plan, de la Statistique et de l’Intégration Régionale, Gouverneur de la Banque Mondiale pour le Congo.

Photo de famille entre la Ministre et les coordonnateurs des projets.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
11 + 2 =