Après le vote des agents de la force publique congolaise il y a de cela quelques jours, le tour est venu, ce 21 mars 2021, à la population civile d’accomplir ce droit et devoir civique sur l’ensemble du territoire national. Le président de la Commission Nationale Electorale Indépendante (CNEI), Henri Bouka en compagnie d’une forte délégation a effectué la visite de plusieurs de quelques centres de vote à Brazzaville.

Dans les centres de vote de l’établissement scolaire 5 février à mpila (ouenzé) et au comité de siège du quartier 25 Nkeoua Joseph à Bacongo, le président de la CNEI a contrôlé le déroulement des opérations de ce scrutintin. Autrement dit, pour voir si tout se passait dans les normes. Entre contrôle des bulletins, des listes, vérification des urnes, des agents électoraux et délégués des candidats, il a dit sa satisfaction infine.

« Dans cette envie d’aller s’exprimer dans les urnes, beaucoup d’électeurs se sont manifestés dans une ambiance de sérénité. Dans l’ensemble, toutes les opérations de vote se déroulent de manière adéquate », a-t-il souligné.

Pour les observateurs internationaux présents en mission d’observation du scrutin présidentiel au Congo, cette élection s’est tenue de façon ordonnée et part ailleurs, ils ont noté une grande mobilisation de la population pour pouvoir élire leur prochain Président de la République.

Ainsi donc, il ne reste qu’au ministère de l’intérieur et de la décentralisation pour procéder dans les jours à venir la proclamation des résultats provisoires.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
20 × 20 =