Séminaire de formation des formateurs en Didactique de Lecture-Ecriture

0
188

Dans l’optique de donner une éducation de qualité de base et obligatoire à tous les enfants au Congo, un séminaire de formation des formateurs en ” Didactique de Lecture-Ecriture ” a été organisé, du 05 au 09 juillet 2021 à Brazzaville par l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) en partenariat avec le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, dans le cadre du programme intitulé ” Appui à la Professionnalisation des Pratiques Enseignantes et au Développement de Ressources (APRRENDRE). Ce programme, financé par l’Agence Française de Développement (AFD), a pour objectif de mobiliser de l’expertise dans le domaine pédagogique, didactique et universitaire.

Quarante (40) participants des ministères en charge de l’éducation congolaise se sont réunis , durant cinq (05) jours, pour mettre à jour leurs connaissances sur quelques modules tels que ” l’apprentissage de l’orthographe (copie, dictée) ; la compréhension en lecture, langage et enseignement ; la lecture et l’écriture dans toutes les disciplines, au primaire et au collège ; le renforcement des capacités de supervision et d’analyse des pratiques enseignantes pour une formation et d’enseignement ; le renforcement des capacités d’analyse et des pilotages des ministères (centrale et services déconcentrés) ; appui à la conception (ingénierie pédagogique et financière) de nouveaux dispositifs de formation ; appui à l’amélioration aux dispositifs existants ; renforcement de la supervision pédagogique et formation des cadres ; appui au développement de la recherche en éducation ; production d’outils et ressources pour développement pour le développement professionnel des enseignants ” , etc.

« Le programme APRRENDRE a pour objectif de mobiliser de l’expertise dans le domaine pédagogique, didactique et universitaire. Il assiste les ministères de l’éducation en proposant des services et outils qui favorisent le développement professionnel des enseignants du primaire et du secondaire » , a dit un des responsables dudit programme.

Le Ministre de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Jean-Luc MOUTOU, représentant la Ministre de l’Enseignement supérieur empêchée a félicité les experts formateurs pour leur savoir-faire et a exhorté les séminaristes de capitaliser les acquis de ce séminaire de formation, afin de mieux accomplir au quotidien leur fonction d’encadreur pédagogique.

« Je voudrais vous interpeller ici sur ce que doit désormais être votre comportement sur le terrain dans la transmission des modèles didactiques que vous avez appris pendant les 5 jours. Aujourd’hui donc, chers formateurs, chacun en ce qui vous concerne, conseillers et inspecteurs pédagogiques, de vous mettre positivement à la dispositions des enseignants, de façon à ce que ceux-ci comprennent qu’au delà de la formation initiale qui leur a permis de comprendre que cette acquisition n’était pas une fin en soi, plutôt ils leur revient d’intégrer fondamentalement dans leur pratique pédagogique que la dimension didactique est le seul couloir susceptible de rendre le français plus enseignable. Il ne reste aux séminaristes que de les mettre en pratique afin de concevoir des bonnes formations pour les enseignants du primaire, en matière de lecture-écriture et en fonction de leurs réalités sur le terrain » , a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
29 + 8 =